Une petite contribution ?

Chroniques vinyles
15
Juil
1999

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

L’époque de l’exceptionnel Lovedrive (voir SCORPIONS [Ger] Lovedrive (EMI) 1979 Réédition 1983),

transition entre le dark heavy rock des Seventies et un son plus orienté grand public, a fait pousser des ailes au groupe qui tape encore plus franchement dans le hard à volonté de passage en radio. Sont bien gentils les Make it real, Falling in love ou Hold me tight (‘tain ces titres…) mais ce n’est pas avec ça qu’on risque d’égaler le moindre titre de l’ère Roth ou des bombes atomiques comme Another peace of meat et Lovedrive. Heureusement certains titres (Don’t make no promises, Only a man…) et même un hymne (The Zoo) déchirent un poil plus mais bon, l’extase attendue n’est pas au rendez-vous. Et puis bon, la ballade Lady starlight est quand même sacrément craignos, au moins autant que la pochette made in Hipgnosis 1. Flûte !

1 A propos des illustrations de pochettes de disques, voir Vinyle - L’Art du disque de Richard Gouard, Christophe Geudin, Grégory Bricout (Editions de La Martinière - 2012)  

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac