Une petite contribution ?

Chroniques vinyles
15
Juil
1999

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Franchement, on l’a déjà dit,

on n’a jamais pu résister à sauver des disques emprisonnés entre Herbert Léonard, Aimable et Catherine Lara dans un pauvre bac de puces, et ce Heavy Rock n’échappe pas à la règle même s’il ne contient strictement rien d’inédit, et seules de grosses machines sont affichées sur la couverture en plus : au menu on trouvera Got to give it up (live) et Chinatown (live) de THIN LIZZY, Rocks off et Satellite de DEF LEPPARD, Heaven and Hell et Die Young de BLACK SABBATH, Circumstances et Spirit of radio de RUSH et What you’re proposing et Whatever you want de STATUS QUO, autant dire quasiment que des tubes inoxydables que l’on est toujours heureux d’écouter très fort sur de la cire noire. Rien de plus à ajouter, un souvenir parmi tant d’autre, quand le hard régnait, et pas pour de fausses raisons. Et puis bon, on a presque l’impression que c’est un DJ préhistorique qui choisit les morceaux et pas un satané lecteur MP3.

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

james bond 007 aventure espionnage
kiss hard rock vinyle live alive lp
mutilated death metal france vinyle