Une petite contribution ?

Chroniques vinyles
29
Juil
1999

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Ok, c’est sûr, ça speede sec

et on sent que l’expérience au sein d’AVENGER (nom de la formation précédente au sein de laquelle les quatre membres ont sévi de 1983 à 1986) fait des RAGE des musiciens accomplis etc. Mais l’urgence et la noirceur relative d’un HELLOWEEN par exemple, ou la folie totale d’un LIVING DEATH s’avèrent beaucoup plus marquantes que cette galette pour la plupart du temps véloce (Jörg Michael dans toute sa splendeur avoine comme un ouf) sans pour autant faire sortir une composition du tiroir « groupe de metal germanique de plus ». Scared to death, Hand of glory ou la tuerie Echoes of evil sont de bons morceaux mais il manque le fameux je ne sais quoi, vivement la suite car si la voix suraiguë de Peavy part un peu dans tous les sens, tout comme les soli de gratte habituels, on sent vraiment des mélodies et refrains à un chouilla de la vraie réussite. Pour le moment, Yeah, it’s raw energy, tu l’as dit Peavy.

P. S. : on est grand fan du groupe, pour lire d'autres articles voir RAGE [Ger] Black in mind (Gun Recs) 1995, RAGE [Ger] Soundchaser (SPV) 2003 ou RAGE [Ger] + TYR [Far] + COMMUNIC [Nor] + SCARS OF THE SUN [Gre] à Saint-Jean-de-Védas, Secret Place le 03/04/12.

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

corbucci trintignant kinski western spaghetti film