Une petite contribution ?

Chroniques vinyles
22
Juil
1999

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Ce premier très bon album démontre déjà la difficulté proverbiale du cul entre deux chaises.

Les danois de PRETTY MAIDS ont une faculté étonnante à composer des morceaux de pur heavy metal costaud (l'intro carminaburanesque laisse rapidement la place au quasi speed Back to back, mais le morceau-titre, Battle of pride, Cold killer, Night Danger ne dépareillent pas) mais ne peuvent s'empêcher de frayer dans le même temps dans les eaux d'un hard FM incongru limite sirupeux (quelle horreur que ce Waitin' for the time, A place in the night n'est pas forcément moins désagréable...).

La voix de Ronnie Atkins suit l'évolution : il est un chanteur extraordinaire que l'on rapprochera de Hansi Kürsch et Chris Boltendahl, également capables d'une voix éraillée géniale et d'un chant clair cristallin. Sauf qu'avec ces deux-là, c'est de metal dont on cause toujours, malgré les hauts et les bas stylistiques. Quand les claviers, somme toute assez invasifs ici, font leur apparition, le groupe perd le côté sombre et la puissance des morceaux les plus metal.

La majorité de cet album est toutefois excellente et on conseille aux fans de hard'n'heavy de redécouvrir un groupe généralement ignoré des grands médias et qui n'a pourtant quasiment pas arrêté de créer de sacrées pépites sonores.

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac