Chroniques vinyles
15
Avr
1999

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Fin 1973, les carottes sont cuites pour la seconde incarnation de DEEP PURPLE

qui se retrouve encore à la recherche d’une voix et d’accessoirement un bassiste, Ian Gillan et Roger Glover venant juste de claquer la porte.

En attendant, une petite compilation ne fait jamais de mal et elle a de plus la particularité de comprendre, c’est écrit dessus, des morceaux des deux premiers Marks. Le disque 1 un concerne 1968-1969 et le 2 1970-1973, impasse étant faite sur le très particulière Concerto for group and orchestra.

Même si c’est un plaisir de retrouver des compositions d’une période généralement méconnue par les fans hardos en compagnie de la plupart des classique de la période suivante, on angoisse déjà sur le prochain disque d’un groupe attendu au tournant. Il va pourtant parvenir une fois de plus à surprendre avec un recrutement qui ne manquera pas, lui aussi, de marquer l’histoire du rock dur.

[Pochette ouvrante avec un laïus de Jens Larsen en anglais et en allemand]

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

jean-claude van damme kickboxer film
schwarzenegger comédie mctiernan action vhs