Chroniques vinyles
10
Déc
2022

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

post rock béziers france vinyl mr R

MR R., alias Lionel Gral (guitare / claviers), Sylvain Noël (basse / guitare / chant) et Olivier Perez (batterie) est de retour tout de noir vêtu, et c'est bien tout ce que l'on attend de la cire bénie d'Euterpe.

En effet cette fois le groupe biterrois a choisi de sortir son nouvel album sous la forme mirifique d'un double 33-tours et bien lui en a pris, et on espère que vous êtes équipés d'un casque de qualité car c'est là que la substantifique moelle des compositions du trio se découvre strates après strates.

On prendrait presque l'habitude de décrire la musique du Monsieur comme il en irait pour une peinture délicieusement, méticuleusement pointilliste, les paysages s'y dessinent, s'y déforment et s’y amplifient à loisir, le rêve est systématiquement de la partie, le cinématographique tombe sous le sens, le voyage s’amorce dès la première note vers des contrées éthérées à la beauté à couper le souffle quand on se laisse mener par un chef d'orchestre imaginaire à qui l'on envie tant de dextérité.

Suite à ces plages oniriques qui auraient tendance à faire planer un temps, le tempo peut soudain s’avérer plus bagarreur (Grasp), comme si le groupe-dirigeable mettait soudain les gaz pour embarquer le mélomane plus loin, plus haut, mais aussi plus en lui-même. Les inclusions de dialogues ramènent systématiquement le rêve à l'humain, comme une façon de forger une ancre face aux bouleversements programmés par la musique, maîtresse hypersensible de bout en bout d’ere long, mais qui peut parfois accueillir du chant (Shine On, Enjoy, Embrace...). Album-fleuve, ere long est une superbe pièce de musique qui s'affranchit des étiquettes et ensorcelle comme rarement.

Un joli insert tout en couleur est inclus dans la pochette, il détaille tout le personnel qui s'est attaché à mettre en boîte cet album (de fort belle manière, la production est parfaite pour ce genre d'enregistrement intimiste et complexe à la fois), il ne vous reste plus qu'à vous le procurer afin d'en prendre connaissance, on y trouvera aussi des QR codes menant vers des destinations mystérieuses visant entre autres à développer l'écoute avec ce que le groupe a préparé de visuel, une spécialité de la maison qui forcément ne décevra pas ceux qui suivent le trio depuis le départ, nous sommes de ceux-ci et nous en sommes assez fier.

Beware The ghoulish trigonometry of fate!

P. S. : on ajoute que l'œuvre est aussi disponible sur support clé USB.
 

https://mrrmusic1.bandcamp.com/album/ere-long
 

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

pyrenean thrash death metal cd hypokras