Une petite contribution ?

Chroniques cinema
15
Jui
2017

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

[Publié à l’origine dans La Pieuvre du Midi N°56 - writer’s cut]

Un profil pour deux : le retour de Pierre Richard

Genre : comédie à la française

Scénar : Alex est un gentil garçon qui ramène un soir une fille bourrée chez elle, ils deviennent amants. La mère de la jeune fille le charge un jour de filer des cours d'informatique à son père, Pierre, un vieil homme veuf qui vit dans ses souvenirs, l'amertume, la bouteille et un appart’ assez négligé. Bien sûr, Pierre voit d’abord d’un mauvais œil cette intrusion dans son espace mais il ne va pas tarder à trouver un intérêt aux nouvelles technologies. Alors qu’il ne sait pas que son prof est le petit ami de sa petite-fille superficielle avec qui il est fâché, il lui demande d’incarner son profil sur un site de rencontres, d'autant qu'il s'est servi de la photo du jeune homme tout en dialoguant avec ses propres mots ! Alex n’a d’autre choix que de prendre sa place pour un rendez-vous pris avec une jeune fille…qui plus est à Bruxelles !

Allez hop, une comédie commerciale française pour une fois, d'abord parce qu'on n'a jamais trop pu résister à l'immense Pierre Richard, et ensuite parce qu'on aime toujours se confronter à l'adversaire pour voir un peu en quelle forme il est. Pierre Richard est très beau et excellent en faux geignard qui devient un peu le grand-père adoptif d’un jeune homme pris dans une jolie spirale de quiproquos et de plans tordus qui ne manqueront pas de révéler les personnalités des uns et des autres, en particulier au sein de cette famille de nazes intrusifs.

Rien de vraiment révolutionnaire donc (un peu de Cyrano, un classique conflit de générations, des non-dits, etc.), et puis c'est parfois un peu gros pour être crédible, mais Un profil pour deux s’avère être un petit moment de cinéma sympathique avec des bonus de choix outre le grand Pierre et un Yaniss Lespert franchement bon : une musique signée Vladimir Cosma et la présence de notre idole Gustave Kervern.

L’échange du film : « - C’est quoi tous ces médicaments ?
- C’est pour vivre vieux, et vous faire chier le plus possible ».

Et toc.

Les mots-clés :

Vous aimerez sûrement...

Quelques chroniques en vrac

rock critic géant vert ben hito revue
bob dylan biographie film dvd