Chroniques DVD
01
Aoû
1999

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Genre : gory-golo


Scénar : ou le retour du Necronomicon et de son effet néfaste sur les occupants trop curieux d’une cabane dans les bois. Ash n’y part pas seulement pour jouer du piano et faire danser sa copine car, quand il tombe inopinément sur un magnéto qui raconte l’histoire de la découverte du livre maléfique, le destin tragique de ceux qui la font et surtout cite des passages, ça y est, c’est la cata, les morts se lèvent, les arbres attaquent, rebelote quoi.

Après l’échec, forcément cuisant, de Mort sur le gril, un Evil dead supplémentaire est assuré d’un succès minimum vu la réaction émerveillée de nombre de fans d’horreur à sa sortie. Il est donc mis en chantier avec cette fois des acteurs confirmés et des moyens importants (il coûtera dix fois plus cher que le premier), thanks to Dino De Laurentiis via un coup de pouce de Stephen King. Mais du casting on retiendra seulement Bruce Campbell, toujours fabuleux dans une prestation super-cartoonesque et digne des meilleurs moments du muet, reste plus qu’à assaisonner avec un cocktail de décapitations, de tronçonnages et pourquoi pas un auto-démembrement.

L’histoire reprend où on l’a laissée sauf que comme chaque épisode a un producteur différent, il a fallu retourner les scènes de flashback avec le nouveau casting. A part ça, ce deuxième avatar d’Evil dead sonne beaucoup plus comédie et moins décisif que le premier mais se révèle en même temps plus gore et plus cinglé. Beaucoup de délire en perspective, on est plus dans la lignée d’un Stuart Gordon (Re-Animator) dont les artifices auraient été bricolés par un Ray Harryhausen sous champis. Les effets sont très réussis pour l’époque, l’animation des spectres bien cool, les streums absolument excellents (un ressemble au Eddie des dieux IRON MAIDEN), une séquence enjoint même le spectateur de toujours se méfier des tableaux de chasse en période de possession… Totalement déjanté !

Bonus : bande-annonce, filmographies, biographies, plein de choses à propos de Sam Raimi (l’émission The Incredibly strange film show (27’) où il présente son travail avec toujours beaucoup d’humour aux côtés de l’acteur très impliqué Bruce Campbell mais aussi de Robert Tapert, tous évoquent un boulot de copains de classe au début qui deviendra ensuite un modèle de détermination et d’ingéniosité, ils reviennent aussi sur Mort sur le gril et les tripatouillages des producteurs qui dénaturèrent le film…), un making-of (32’) avec toute l’équipe des effets spéciaux qui témoigne de l’ambiance très cool du tournage et offrent même un chouette Evil Dead Baby en bonus, une interview de Bruce Campbell (24’) qui revient sur son amitié avec Raimi,, leurs débuts et la passion qui les habite, ainsi que des micro-portraits de Ted Raimi, Rob Tapert, Scott Spiegel et Josh Becker. Comme pour le coffret collector d’Evil dead, un livret illustré est inclus et en 80 pages rabâche beaucoup de choses dites dans les documentaires mais aborde aussi le 3ème épisode, L’Armée des ténèbres. A suivre !

https://www.youtube.com/watch?v=tFknXyMLZQg

 

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

blood grind death metal allemagne vinyle
ac/dc hard rock australie cd
kronstadt punk rock oi! france vinyle