Fanzines
10
Nov
2006

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Hellish Massacre 1 a clairement causé une petite révolution,

certains zines en ont largement pris influence, par exemple celui-ci dont la mise en page (particulièrement celle à fond blanc) cut’n’paste ne trompera pas le connaisseur, d’autant que le ton semble-t-il sans concessions est très proche de mister Danielsson. Qui apparaît, tiens donc, dans la liste des participants à ce numéro.

Tout ceci ne signifie pas pour autant qu’il y a plagiat, puisque le créateur de Death Execution démontre une forte personnalité et une vraie passion pour le metal, pour preuves de longues interviews bien senties de HELLWITCH, UNPURE, ORCUSTUS, ANAL VOMIT, REPUGNANT, SARCOFAGUS, SVARTSYN, SIGH, NECROVATION, DARKTHRONE (extirpée d’un zine inconnu de 1991), MORTUARY DRAPE, NIFELHEIM, OLD et KATEDRA, du pur croustillant comme on l’aime ici. On trouvera aussi des colonnes, rubriques, live-reports (KIPELOV, MORBID ANGEL, ROOT entre autres…) et chroniques qui ne prennent généralement pas de gants, et c’est tant mieux.

Dommage que certaines pages sortent parfois floues, sinon on tient là un petit must à l’ancienne avec des illustrations parfois marrantes, ainsi que des photos et des tours de pages qui ont la classe.

96 pages A5 sur papier glacé

1 voir Hellish massacre # 1 (Erik Danielsson - 1999 ?)Hellish massacre # 2 (Erik Danielsson - 2000 ?) et Hellish massacre # 3 (Erik Danielsson - 2001).

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

auguste le breton autobiographie livre prison
bd féminisme inégalité werner bravi histoire