Une petite contribution ?

Revues - Presse
15
Sep
2021

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

géant vert benhito magazine revue punk rock

Si on ne tient pas là la preuve que la lecture de ce petit magazine n'est pas rasoir !

Et puisqu'il est brutal mais surtout gratuit, il n'y a aucune raison que tu passes à côté cette fois encore !

Car Géant Vert et Ben Hito ont encore concocté un numéro magnifique avec, au rayon interviews, le chanteur des DESCENDENTS Milo Aukerman, docteur en biologie moléculaire tout de même, qui en a gros sur la patate par rapport au virus COVID-19 et éclaire les petits cerveaux avec son avis de scientifique que le punk qui est en lui ne peut rendre moins intéressant, ça change un peu de tous ces trous du cul qu'on appelle experts sur les chaînes d'information en continu mais qui n'ont pour diplôme que des blogs, des idées reçues, un hobby (un expert en aéronautique peut facilement dissimuler un simple passionné de maquettes de Messerschmitt au 1/72ème) ou une carte de presse trouvée (comme les autres ?) dans une boîte de céréales.

Jenny Woo quant à elle rappelle qu’un globe-trotter n'est pas quelqu'un qui court doucement sur une boule (soixante-trois pays, ce n'est pas de la gnognotte, même avec sa seule guitare pour bagage) et livre des vérités simples : « Voyager est le plus grand antidote contre le racisme ». Entre la oi! et la musique folk, cette jeune fille, clairement une belle personne, a un grand avenir malgré tous les machos du monde qui ont commencé très tôt à lui casser les ovaires (c’est tellement facile quand on est planqué derrière un écran et des pantoufles). Puisqu'elle cite Poly Styrene et Beki Bondage dans l'article, souhaitons qu’elle ait le même parcours influentiel (en mieux question reconnaissance) sur celles et ceux qui vont l'écouter.

Le baroud en Angleterre de Géant Vert continue avec dans la mémoire quelque chose resté de travers « si j’connaissais le con qu’a fait sauter l'pont » ! Le rock'n'roll pour mézigue, c'est savoir se servir de n'importe quelle structure afin d'arriver plus vite devant les enceintes. Reste à savoir quand se présentera la prochaine occasion possible pour nos vieilles guiboles et nos vertèbres immobilisées. La vie peut être une raclure mais ici le capricorne veille à rester patient. Il n'empêche qu'on attend le prochain numéro de RC avec impatience. Vive le paradoxe !

24 magnifiques pages en couleurs, gratos

P. S. : pour lire l’intégrale des chroniques de la revue, cliquez donc sur Rock Critic

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

cousteau malle monde du silence film
red beans hard blues rock cd
roger corman vincent price edgar poe dvd