Chroniques romans
14
Jui
2011

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

[ Publié à l'origine dans C Le Mag #85]

Jean Teulé semble engagé dans un inventaire des pires poissards de l'Histoire de France. En effet après Le Montespan dont la femme file avec le roi Louis XIV puis Mangez-le si voulez dans lequel un homme est battu, torturé, tué et mangé (histoire vraie) voilà qu'il s'attaque à Charles IX, roi de France de 1560 à 1574. Et ce que l'on retient généralement le plus de son règne est l'affreux massacre de la Saint-Barthélémy le 24 août 1572. C'est à la veille du carnage que débute le roman, il ne le raconte pourtant pas. En effet Teulé raconte la scène pendant laquelle le Conseil Royal arrive à persuader Charles IX de déclencher le massacre des protestants de Paris, qui sera d'ailleurs répercuté un peu partout dans le pays, ravagé par les Guerres de Religion depuis le premier quart du XVIème siècle. Au comble de l'énervement il enjoint les conjurés de tuer tous les protestants pour que personne ne vienne jamais le lui reprocher. Le récit "saute" la terrible journée et enchaîne directement sur le lendemain, premier jour de folie d'un roi qui est traumatisé par le bain de sang. Hallucinations auditives et visuelles, crises d'hystérie puis maladie physique (sa peau se met à transpirer du sang qu'il décrète être celui de ses victimes), il finit par mourir à vingt-trois ans détesté par ses sujets. Sa malchance dure même après sa mort mais il faudra lire le livre jusqu'au bout. Avec ce Charly 9Jean Teulé prouve une fois de plus être un formidable narrateur qui joue sans cesse avec la langue française, faisant se côtoyer français de l'époque et expressions modernes sans le moindre remords et instillant à son récit un humour piquant et parfois fou absolument percutant. Les personnages célèbres dont il fait ses marionnettes donnent quelquefois lieu à des scènes loufoques, on pense au futur Henri III et ses manières, ou encore à l'appétit de chair du poète Ronsard. Si les personnages principaux ne sont pas aussi fouillés que sur le magnifique Montespan, on tient là un sacré roman tout de même, loin des têtes de gondoles vides de sens.

232 pages avec quelques illustrations en noir et blanc, 19€

ISBN: 9782260018247   

© GED Ω - 14/06 2011

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

ska punk rock occitan concert sète
ruggero deodato science fiction bis film
punk rock ramones new york
parot floch policier histoire livre