Chroniques romans
20
Juil
2017

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

[Publié à l’origine dans C Le Mag N°149 - writer's cut]

Lucy est coach sportif et se retrouve une nuit sur le lieu d'une fusillade où elle devient à la fois une héroïne en maîtrisant le tireur à coups de lattes, mais aussi l'idole de Lena qui filme toute la scène immédiatement retransmise, vive les États-Unis, sur les chaînes d' « info » en continu. Bonne pour le business (on lui propose direct de tourner le pilote d'une nouvelle émission télé), cette histoire ne manque tout de même pas de coller les nerfs à Lucy. Il semble de toute façon que beaucoup de choses l’irritent, en particulier ces obèses qui se pressent à ses portes pour bénéficier de ses services pour perdre du poids (« Des connes pour qui la définition d'une bonne partie à trois c’est avec Ben et Jerry »). Dont bien sûr la fameuse Lena qui finit fatalement par la recontacter. Aïe…

Pour quelqu'un qui se considère comme une « guerrière farouche luttant contre l'ignoble épidémie d'obésité qui est en train d'engluer notre pays dans le saindoux », ça doit être compliqué de vivre au sein d’un peuple obsédé par l'histoire realtélévisée de deux sœurs siamoises dont une voudrait aller plus loin avec un garçon pendant que l'autre le refuse. Welsh en profite encore (après son autre roman situé à Miami, Crime 1 et lors d'une année chargée par la sortie dans les salles de la suite du fabuleux Trainspotting 2) pour égratigner les mœurs d’un pays définitivement à part, par le biais de personnages plus tordus les uns que les autres, l'héroïne en tête, un personnage nerveux auquel on peut faire dire les pires horreurs sans que cela sonne odieux. Le rire est évidemment au rendez-vous une de fois de plus et on imagine ce que tout ça pourrait donner au cinéma avec des acteurs au niveau et une fidélité maximum au matériel d'origine. Miam !

504 pages, 22 €
ISBN : 9791030701036

1 voir Crime de Irvine Welsh (Au Diable Vauvert - 2014).

2 voir Trainspotting de Irvine Welsh (Points - 2007).

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

dark death metal sweden vinyl
witchfinder heavy doom metal psychédélique france cd
thrash death metal Brésil cd
revolution russe journal intime femme libre