Une petite contribution ?

Chroniques romans
15
Aoû
1999

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Retour sur ce roman fulgurant à l’occasion de la sortie de Porno,

sa suite tant attendue. Journal mythique et déjanté d’une bande de junkies à Edimbourg dans les années 90, Trainspotting est aussi l’extraordinaire vecteur d’un langage cru et vif, créatif au maximum, qui a donné un coup de latte à l’écriture anglo-saxonne lors de sa sortie. Les délires de tox’, les arnaques, l’apparition du SIDA, les bastons devant (et dans…) les pubs, le véritable journal d’une époque gratté au vitriol, à lire et à relire, juste pour les scènes d’anthologie décrites si justement par rapport au film. Evidemment beaucoup de passages trash à l’horizon (on étudiera jamais Welsh en sixième…) et un humour cruel mais qu’est-ce que c’est bon de lire un écrivain au style sincère et sans fioritures… Punk’s not dead, as someone once stated it… 

380 pages, 7.50 € 

ISBN : 9782020336468 

Quelques chroniques en vrac