Une petite contribution ?

Chroniques DVD
19
Jan
1999

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Genre : mix de comédie, d'aventure, de policier et de drame en costumes  

Scénar : né sans nom en prison, il en empruntera beaucoup quand sa mère meurt et qu'il en sort mais quoi de plus naturel que de retourner régulièrement à ce qu'il nomme « chez lui » : la cellule. Il s'évade en compagnie de son compère Émile et tous deux sont engagés pour être modèles chez un peintre à qui ils piquent un cheval et rejoignent la famille excentrique d'Émile qui décide pour eux de rejoindre Bonaparte en Égypte via Marseille munis de faux papiers et d'uniformes volés. Après l'armée, ils reviennent sur Paris où notre « héros » prend le nom de Vidocq et où par un astucieux subterfuge, il se fait nommer chef de la police. Après trente ans de rapines, le bandit va changer de camp et rejoindre les forces de l'ordre qu'il va moderniser malgré une vie parfois plutôt dissolue...

Ficelé comme un joli mélo ponctué d'aventure, Scandale à Paris s'avère un film très classique mais très chouette avec même parfois des touches de comédie romantique avant l'heure. Hanns Eisler l'a doté d'une musique entraînante et tonique tandis que la voix off - très agréable - de George Sanders (vu dans Rebecca, Correspondant 17, Crépuscule, Ivanhoé, Les Contrebandiers de Moonfleet, Le Village des damnés ou encore Sumuru, la cité sans hommes), pleine d'ironie et l'esprit, rend le récit agréable même s'il s'avère très romancé par rapport aux véritables mémoires du personnage historique dont il narre une partie de la vie.

Car Vidocq est un homme qui sera interprété, copié, ou carrément imité d'innombrables fois, parfois n'importe comment, et il représente peut-être bien, bien avant les héros modernes de la littérature à flingues et uniformes interchangeables, le prototype du flic moderne et a forcément inspiré les Dupin, Holmes, Rouletabille and Co. Et lui a, on le répète, réellement existé, contrairement à tous ces détectives de papier.  

Infos / commande : https://www.artusfilms.com/classiques-americains/scandale-a-paris-244

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

abk terror shark split vinyle thrash metal