Tu payes ton coup ?

Chroniques concerts
19
Fév
2018

Dix ans de Nosedungs et un « ultime dernier concert » pour fêter ça !

Death-y-dément, après Freelife qui a tiré sa révérence il y a peu pour se lancer sur de nouveaux projets 1, voici une autre inhumation en fanfare qu’on ne pouvait décemment pas rater, en bon croque-mort de l’Underground que nous sommes.

Étaient rassemblés au dB, une de nos nombreuses maisons, cinq groupes bien décidés à mourir en gueulant (à part un ?), à commencer par HELL PARADISE que nous n’avions pas forcément adoré sur disque 2 mais qui se révèle sur scène une chouette machine de hardcore’n’roll aux touches métalliques, on s’attendait à des déguisements horribles, on sera exaucé par tous les groupes, suffit juste de jeter un zœil à la galerie photo 3. On trouve juste dommage qu’un public composé en grande partie de potes laisse un grand gaillard tout seul devant la scène.

Sorte de variation / évolution du groupe précédent, WIDE fait dans l’inceste musical, Nico prend la gratte, untel ex-WOUNDED THRONE fait ci, mais l’autre reprend la batterie, 'tain faut suivre, tout ça pour un autre bon moment un peu plus dans un délire metalcore qui ne démérite pas pour autant, on ne peut pas vraiment dire que l’auditoire se manifeste à donf non plus mais après tout, l’apéro, c’est sacré même si ça ne nous a pas empêché de secouer le bocal comme un bourrin sur les compositions du groupe.

Crescendo dans la violence, RESENTFUL MIND tape dans le hardcore groovy en trio qui poutre, du coup forcément les muscles se réveillent, la folie s’empare des premiers rangs et on est plutôt content de se manger des pains tout en diagonalisant comme un panzer sous speed. On aime quand ça hurle, quand ça tabasse, pas forcément quand on se prend des demi-verres dans le dos mais bon, reconnaissons qu’on s’est bien éclaté, dans tous les sens du terme. Si nous avons tout compris, c’est ce groupe-là qui refuse de mourir, comme dans Le Sens de la vie, faut toujours qu’il y en ait un qui se distingue !

GRIP calme relativement le jeu avec son power rock que l’on n’avait pas entendu depuis deux millions d’années, le groupe n’a pas renoncé à ses gags ni à ses morceaux qui font la part belle aux mélodies facilement mémorisables, aux rythmes énergiques et aux déguisements, il fallait le rappeler encore et toujours, totalement débiles. Une fin d’activité bordélique à souhait mais franchement plaisante pour qui aime son rock rentre-dedans et straight-to-the-point. Ne reposez pas en paix, vandales !

On finit sur du fort. Comme aime à le rappeler le facétieux Mathieu, nous avions, à l’époque du neuvième Dead (fucking) Church, comparé le boxon diffusé par CAPTAIN STARK dans nos enceintes à un déraillement de train, ce n’est pas la prestation cataclysmique du groupe qui nous fera changer d’avis, ça charcute sec dans les oreilles, ça bastonne devant les retours, on a même des oiseaux en devenir qui tentent d’apprendre à voler et s’écrasent toujours sur le même plantigrade à la chevelure de ronce, bordel y a pu d’respect ! En attendant, quel bon moment ! On vous parle bientôt du superbe dernier CD récupéré à l’occasion, un bien bel objet additionné de bruit spécialement recommandé pour…les enterrements !

Spéciale Ged-y-casse à tout le monde, puisqu’on connaissait tous les principaux acteurs de ce banquet sonore, on salue particulièrement Anaïs, Zaza (surpriiiise), Thierry (le Diable hors de sa boîte), Doumé (l’hôte d’or), la Sancho Family et les gars de Villerouge, très inquiets pour leur chien. See ya on da road bastardiños ! Et FUCK OFF à la langue de pute qui a bien failli prendre un gros marron dans sa gueule, à charge de revanche !

1 voir L'Asso Freelife dégaine le Festi's DEAD : la mort n'est pas une fin ! et Fest’is DEAD : LES SALES MAJESTÉS [Fra] + GOULAMAS’K [Fra] + LES SOLS CIRÉS [Fra] + KROSKA [Fra] + WOUNDED THRONE [Fra] à Caspestang, Salle Nelson Mandela le 07/10/17.

2 on a chroniqué du Nosedungs en quantité conséquente, mate donc https://www.nawakulture.fr/index.php/rechercher?searchword=nosedungs&searchphrase=all.

3 voir https://www.nawakulture.fr/photos-concerts?2018-02-17-nosedungs-asso-last-bordello.

Les mots-clés :

×
Ne manquez plus une seule chronique !
Pas de harcèlement ici, c'est un mail chaque lundi avec la quinzaine de liens de la semaine précédente à découvrir, c'est pratique.
Sans oublier que des concours donneront lieu chaque semaine à gagner des bouquins et des invit', strictement réservés aux inscrits et pas aux autres, forcément.
Ged-set power !
×

Page Facebook Nawakulture

Ne partez pas sans avoir "aimé la page", retrouvez tous les articles, vidéos et reportages sur votre mur. Soutenez Nawakulture en vous abonnant à la page Facebook et en partageant les chroniques.