Une petite contribution ?

Chroniques concerts
02
Juil
2019

Allez hop rebelote pour ce deuxième soir 1 !

David est death-y-dément sur tous les fronts, quel homme ! Car cette fois c’est un HOW IT WORKS très en forme qui entame la soirée et le seul groupe qui ose traiter votre non-serviteur de hippie (argh !) se révèle une fois de plus à la hauteur de sa réputation de barbare : le hardcore métallique à la fois groovy et belliqueux des biterrois entreprend de latter les mollassons certes assommés par le soleil mais manifestement plus intéressés par le houblon que par ces rudes compagnons de la chanson volontiers narquoise. Et on ne touche les serviettes qu’on vous dit, meeeerde !  

S’ensuit la traditionnelle visite de la police (MUNICIPAL WASTE, ce n’est pourtant que lundi à la TAF) que salue avec finesse le rustique et bucolique MORTAL PINARD qui comme ses illustres aînés AGGRESSIVE AGRICULTOR, SOZIEDAD ALKOHOLIKA et consorts, aborde un punk (de table !) métallique à tendance picole et au chant rugueux, une touche oi! venant parfois foutre le bordel. Le groupe a le tempo rapide, fait peu de cas de la mélodie et joue plutôt au pitbull défoncé au crack pendant la fête de l’école catholique du village : ça déglingue le tympan sans se prendre la tête, le vin du groupe (100 % Carignan, 100 % naturel pichette !) est même de sortie, hips, on aura death-y-dément tout goûté.

On a vu / écouté KROSKA un paquet de fois (clique donc sur le nom en rouge pour voir !) et une fois encore on n’est pas déçu par son alliage abrasif de punk rock, de oi! et de ska, le public se rapproche même soudain un peu pour bouger l’arrière-train, il était temps, et les principaux tubes des trois disques du groupe défilent le long d’un set compact et carré qui fait bien plaisir, surtout si les petits chenapans ressortent des tiroirs une reprise à la bûcheronne de l’hymne Jouer avec le feu des SHERIFF. Ça sent tout de même la corruption de fonctionnaire mes gaillards, point trop n’en faut ! Mais zau fait, à quand une suite à Guerrier trojan, sorti en…2016 ?!   

BLACK MOUNTAIN BASTARDS, B.M.B pour les intimes, n’en finit plus de nous surprendre avec sa version supersonique d’un hardcore venant des tripes, on a déjà pris une tannée au Mosh Fest 2, et voilà que ces messieurs récidivent nonobstant une tempête de poussière déclenchée par la danse de Saint-Guy qui éclôt enfin pour notre plus grand bonheur. Les courts brûlots s’enchaînent à vitesse grand V et dans la bonne humeur, brailler et gigoter tous en chœur malgré l’aridité ambiante est un magnifique doigt d’honneur adressé à cet enfoiré d’été qui tente une tuerie de masse, on a toujours la même réponse, pas originale, sonnant souvent comme un slogan de lessive à la con, et pourtant…

PUNK’S NOT DEAD !!!

Si on ajoute à l’affiche musicale l’apparition sur le site d’un immense squelette articulé et animé par Les Géants du Sud, une chouette rencontre avec la plume Robière et un putain de bon moment passé avec les copains que l’on ne nommera pas mais qui savent : tout ça valait bien une bonne grosse crise d’allergie le lendemain (« tu redeviendras poussière » qu’y disaient ! Salauds !). Petits regrets concernant le FIRN et l’Art déboîte, la chaleur écrasante nous aura contraints à ne sortir que le soir, 34 degrés à l’intérieur auraient d’ailleurs bien pu nous envoyer ad patres, mais on ne peut se le permettre, lundi y a thrashpogomosh à la TAF, adieu Berthe on y sera. Jobar’fest : à l’année prochaine !!

Galerie photos : https://www.nawakulture.fr/photos-concerts?2019-06-29-jobar-fest-2-soir-2-how-it-works-mortal-pinard-kroska-black-mountain-bastards-a-beziers-les-jardins-du-rebaut-le-29-06-19.

1 à propos du premier, voir Jobar'fest #2 soir 1 : OUT OF SCHOOL ACTIVITIES [Fra] + CIRCUS FROM HELL [Fra] + KURT ! [Fra] à Béziers, Les Jardins du Rebaut le 28/06/19.

2 voir Mosh Fest #5 - soir 1 : CRIPPLED FOX [Hun] + INFEST [Fra] + BLACK MOUNTAIN BASTARDS [Fra] + GUMMO [Fra] + BOOM [Fra] + MORBID SCUM [Fra] à Saint-Jean-de-Védas, Secret Place le 10/05/19.

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac