Une petite contribution ?

Chroniques concerts
20
Jui
2022
cro-mags hardcore hxc montpellier concert

Quand on pense que quatre places pour le concert étaient à gagner ici et que seul un frangin a répondu présent, c'est à se demander où est passée la curiosité.

Pour le plus grand plaisir des présents, le redoutable FULL IN YOUR FACE est dans la place (secrète) pour asséner un set dont il a le secret 1. « On est là pour s'amuser et vous donner du plaisir », et c’est mission accomplie avec cette sélection de brûlot massifs et entraînants dans la lignée vieille école pour toujours et pour une bonne raison : l'authenticité, valeur parfois oubliée par les gravures de mode qui de nos jours usurpent le trône via un tas d’artifices juste bons pour exciter les réseaux dits sociaux. Avec FULL IN YOUR FACE qui a toujours bien porté son nom, c’est juste une volée de bois encore bien vert que l’on se prend dans les feuilles ! Applaudi par Harley lui même, le groupe a sorti ses tripes et on l’en remercie. Un disque pour enfoncer le clou prochainement ?

Entre la tielle d’un Fab et la ouiche lorraine, le cœur balance, mais si c’est l’heure de bouffer, c’est bien la prestation de MONDE DE MERDE, qui comprend en ses rangs Pierre (ex-BURNING HEADS) mais aussi un chant féminin qu’une coupure électrique laisse muet. Une vile cigale en profite pour en placer une et c'est reparti avec une sélection punk / hardcore marquée de turbulences noise pour épicer eul merdier tandis qu’une cuillère de sucre pop typiquement skate punk acidulera tout ça. Malgré le manque d'un gratteux ça arrache sec, on croirait presque déceler du post-black metal dans les parties rapides que basse et batterie mitraillent sans pitié. Trente-et-un ans après que son asso n'a pu organiser un concert de CRO-MAGS, Pierre est « bien content » et il y a de quoi, la setlist déglingue les tympans avec une sauvagerie bienvenue. Et les gags involontaires seront souvent de la partie, du saut sur terrasse avec le jack qui suit pas (c’est juste splendide) à la corde qui pète. Pas étonnant quand on presse le pas car l’amitié n’attend pas !

La balance est toujours trop longue mais le chef d'orchestre à la Rickenbaker sait exactement ce qu’il veut, la légende du NYHC dont il rappelle être un des piliers fondateurs est prête, CRO-MAGS à Saint-Jean-de-Védas, ça, fallait le faire ! Le changement physique qui s'opère chez Harley est remarquable : d’un homme gentil et affable il se transforme en une bête scénique au rictus carnassier et au regard couleur acier. Il prévient qu’il n’est pas parti pour jouer un tribute aux disques quarantenaires et c'est heureux car les morceaux récents ont vraiment de la gueule même si les classiques trouveront aussi leur place. « On a joué hier au Hellfest, mais on aime autant jouer ici, merci pour votre hospitalité », Harley n’a pas la langue dans sa poche et agrémente les interludes de saillies corrosives, Hard times pour l'hypocrisie quand le bonhomme est dans les murs, ses comparses se démènent pour jouer les métronomes vivants, le final sur un festival de riffs où le thrash a son importance est un vrai plaisir, on ne peut dire suffisamment combien on est fier d’être associé à ce festival See You In The Pit qui a réuni et va réunir tout l’été un sacré paquet de légendes (D. R. I., SUFFOCATION, INCANTATION, voir la prog’ 2022 ci-dessous !!!).

Salut à vous les copains : Thierry bien sûr, Anna et Mike, Christophe, Jos, Fyfy, Fab Cettoise, Gil, Bozo, Slam, Mickey, ceux que j'oublie, vous êtes les raisons pour lesquelles ce site existe, on the road again!

1 afin de lire plein d’autres chroniques à l’occasion, clique juste sur les noms en rouge.

Galerie de photos : https://www.nawakulture.fr/photos-concerts

Chaîne de vidéos : https://www.youtube.com/c/GedDudumoshingcamdici

 

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

luciano ercoli giallo film Dagmar Lassander