Une petite contribution ?

Chroniques CD
22
Juil
1999

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Ou comment décrire avec pas mal d’exactitude l’état de l’auditeur

quand il se fait embarquer de plus en plus profondément dans sa passion pour le rock. Bien que son impact soit forcément diminué en format CD 1, voilà une pochette de Mark Wilkinson qui a forcément contribué un peu au succès de l’album auprès des fans de hard avec des détails partagés avec l’univers de Derek Riggs pour IRON MAIDEN, un groupe qui plus est signé sur le même label.

Les sept compositions au menu sont toutes des classiques du groupe, démontrant à la fois un groove imparable (quelle section rythmique !) et un besoin d’expérimentation et de voyage musical hérité des ancêtres GENESIS, YES et les autres, tout ça sans sonner relou une seconde. Certes l’abondance de clavier peut rebuter les réfractaires dont nous sommes généralement ; pourtant l’enchevêtrement de tous ces instruments autour de la voix unique du grand Fish n’aurait pas la même efficacité sans les sonorités synthétiques chères aux années 80.

Vous pouvez dire ce que vous voulez, Fugazi reste un must du néo-progressif.  

[contrairement à beaucoup de pressages CD de l’époque, le livret de celui-ci contient les paroles !]

1 tiens, au passage on a déjà causé du vinyle (voir MARILLION [Uk] Fugazi 12’’ (EMI Recs) 1984) mais aussi du terrible single Assassing (MARILLION [Uk] Assassing 12’’ (EMI Recs) 1984).

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

death black metal français
sergio martino edwige fenech giallo dvd