Expositions / Salons
10
Oct
2014

Un petit tour à cette célébration annuelle du disque et du phylactère s'imposait pour sa vingt-sixième tenue à Perpignan !

D'autant que des invités et des exposants proches sont sur place, c'est après un pique-nique au pied de la fabuleuse forteresse de Salses que le moteur rugit vers le pluvieux perpignanais dont certains lieux ne sont pas près de nous revoir vu l'accueil glacial. Ici on a bonne mémoire, adieu donc rébarbative harpie !

Une fois sur place à l'ancienne église Saint-Dominique, les stands de disques n'offrent pas grand intérêt aux désargentés complets que nous sommes malgré la beauté de certaines choses, le côté BD s'annonce tout de même alléchant. Un bonjour quand même à Be Fast, Estelle, Régis et Fyfy qui sont au charbon depuis la veille, ayant parfois droit à de curieux mélanges musicaux à portée de nos tympans fort sélectifs. Choper le copain Riff Reb's à son arrivée sur les lieux et repartir plus tard avec une putain de dédicace sur Le Loup des mers fait oublier la pluie, la rencontre avec Thierry Guitard fait bien plaisir aussi. La chaleur qui règne à la Chapelle du Tiers-ordre (pleine comme un œuf de collectionneurs venus pour beaucoup avec chacun neuf tonnes d'albums) pousse donc les curieux à sortir admirer le taf du sieur Aurélio qui commet à ce moment en direct (d'abord dehors ensuite dedans après une attaque de gouttes) une fresque terrible comprenant les héros de quelques auteurs présents dont un Loup Larsen killer !

musique,disque,festival international del disc,bd,perpignan,be fast,mezzo,aurelio,riff reb's,exposition,ancienne église saint-dominique,la poudrière,thierry guitard,chapelle du tiers-ordre

Avant de partir, il faut tout de même faire un crochet par la Poudrière où sont exposées les oeuvres géniales de Mezzo, à bonne proportion en rapport avec la musique (Ah Robert Johnson...) mais pas que, encore un artiste unique qu'on est heureux de ne pas partager avec la foule qui semble concentrée de l'autre côté.

A l'année prochaine ?!

 

© GED Ω - 10/10 2014

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

blues rock soul hard funk cd
austrasian goat france quatre split vinyles