Chroniques CD
15
Aoû
1999

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

La méfiance est un sentiment difficile à dissimuler quand on constate le retour sur le devant de la scène d'un groupe disparu depuis 1985

et qui hop ! fait son retour en grandes pompes, avec en sus l'aval de sa majesté Lars « Ouille » Ulrich qui vient faire son kéké sur un réenregistrement de Return of the vampire (issue de la démo Burning the Cross de 1984) sur la dernière plage du disque. Viens-là tendre ta joue, approche mon p'tit pote... Et PAF dans la tranche ! Dis-le qu'ça fait mal, dis-le ! Pas de honte à avoir tellement cet album est une totale réussite. Le heavy metal mélodique à tiroirs des danois est toujours aussi fluide et nourrissant, l'extraordinaire paire de guitaristes Shermann / Denner, épaulée par la rythmique façon Mur de l'Atlantique Hansen / Shaw tisse un écrin musical pour l'étrange bijou vocal du Roi Diamant qui s'en donne à cœur-joie en mettant en scène les contes macabres qu'il signe aussi de sa plume outre-tombale (sans oublier une bonne part de la musique). Du troll des montagnes à la souris coincée dans la tapette, l'étendue des possibilités de l'homme participent du domaine du bizarre et agacera toujours autant ses détracteurs. Rien à péter ceci étant dit tant que les amateurs toujours aussi nombreux prennent leur bras (pourquoi leur pied hmm ?) à l'écoute de cet excellent recueil. Putain, tu vas finir par le dire que ça fait mal ?! 11/10 ! 

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

hunebelle marais sue mystères paris film
master death metal usa cd