Chroniques CD
24
Mai
2017

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

[Publié à l’origine dans Abus Dangereux N°141]

Toujours entre deux tournées de par le monde quand il ne concocte pas des disques à part (on pense ici à la curieuse bande originale Musique de film imaginé, à sa collaboration avec Tess Parks ou au EP Thingy Wingy…), Anton Newcombe a choisi d’enregistrer ce quinzième album dans son propre studio à Berlin.

En route pour un disque forcément psychédélique à souhait comportant neuf titres – dont une longue plage de quasiment dix minutes pour Assignment song – qui ne révolutionneront pas l’histoire du groupe qui, il faut dire, multiplie dangereusement les sorties.

Peut-être faudrait-il prendre un peu de temps pour surprendre un peu plus souvent un public déjà fort sollicité par une surabondance de groupes, de labels et de concerts ? La fidélité de ses ouailles est toujours au même prix : ne pas oublier ses racines mais oser parfois l’aventure pour ne pas lasser.

On en reparle au prochain album ?

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

blood grind death metal allemagne interview
blues rock soul hard funk cd
mulargia wip cinéma bis camp bluray
girlschool alcatrazz hard heavy metal concert