Chroniques CD
28
Jui
2021

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Pas tout à fait éloignée de sa sphère musicale en plus, cette bataille nasale

n’est pas sans rappeler l’extraordinaire tension et la violence des ancêtres UNSANE, dieux absolus d’un noise rock qui faisait flipper jadis. Et malgré une couverture sublime qui inspire plus un rêve de téléportation de créature fantasmagorique (une escarghuître, on pensait cet animal disparu depuis belle lurette !), il ne faudrait pas oublier que Raw c’est War à l’envers, le trio stéphanois poutre en effet comme ce n’est pas permis !

En quatre titres, NOSE IN THE NOSE escagasse avec brio, d'abord au moyen d'un étrange Egotrip au groove entêtant et à l’abrasion comme ligne de conduite. Rebuild, le seul morceau à dépasser les trois minutes (un indice, c’est 4’40), est aussi le plus tentaculaire, il secoue de ses multiples membres un auditeur qui doit au passage avouer qu’il adore ça même si un mégaphone là comme ça le matin, c’est pas l’ami Ricoré. Raw qui raye maybe ? A day like another n’est lui non plus pas dépourvu de gueulantes mais le rock’n’roll est aussi de la partie, ça guinche dru chez la guitare tandis que Tickels glisse carrément dans un insterstice joliment chelou car convocant SUICIDE, MOTÖRHEAD et le REVEREND HORTON HEAT ! T’as raison, les pieds lourdement chaussés ne vont pas arranger le plancher de bois.

Et dire que tu vas avoir la chance de te manger ce (trop court mais) merveilleux EP en vinyle, tu peux remercier les copains de Vox Project à qui la ville de Saint-Etienne serait bien avisée de bâtir un monument vu tout ce qu’ils font (comme d’autres, oui, on sait, mais ce sont nos chouchous et on est loin de savoir aimer tout le monde bordel !) pour rappeler la qualité du creuset rock du coin.

Support or die !!

https://music.voxproject.fr/album/raw

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

kiss hard glam rock double vinyle