Chroniques CD
08
Mai
1999

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Wow, quelle entrée en matière que (le premier single) Same old song and dance, qui plus est joliment gonflé aux cuivres ?!

Et quelle production de Jack Douglas (conseillé au groupe par Bob Ezrin, le producteur choisi à l’origine par AEROSMITH et / car connu pour son travail avec ALICE COOPER dont on retrouve ici les guitaristes Steve Hunter et Dick Wagner pour des soli), un nom qui va rester un moment sur les pochettes du groupe.

Lord of the thighs témoigne ensuite d’un groove à peine croyable, la paire basse / batterie et le phrasé de Steven Tyler nous la jouant pré-hip-hop tandis que le piano dispute l’espace à la guitare un poil en retrait avant un déluge bluesy rock de toute beauté. Les hard plus classiques Spaced, Woman of the world et S.O.S. bastonnent bien tout en imprimant à chaque fois cette facette chaloupée, entre rhythm’n’blues et funk, un peu comme le LED ZEPPELIN de la même époque sur nombre de leurs morceaux.

C’est une fulgurante reprise d’un blues popularisé par les YARDBIRDS, Train kept a rollin’, qui marquera durablement les esprits. Le folky Seasons of wither, peut-être annonciateur de l’humeur grunge à venir, montre encore les orfèvres que sont AEROSMITH dans la compositions de titres à la fois très mélodiques et à la construction solide, sans parler du feeling que le groupe dégage en permanence, la fin sur le cool Pandora’s box, avec retour des cuivres, est réjouissante, de quoi nous refaire le coup du Play it again.    

Malgré un disque très supérieur au premier, particulièrement au niveau vocal sans minimiser les formidables guitaristes en poste et la section rythmique béton, celui-là non plus ne cassera pas la baraque malgré un accueil critique moins glacial qu’auparavant. De quoi remiser les joujoux au grenier et laisser tomber l'affaire ?

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

géant vert ben hito revue fanzine punk
spi oth montpellier livre poésie
bd jeunesse sarbacane aventure