Une petite contribution ?

Chroniques CD
08
Mai
1999

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Ambiance foraine pour les premiers sons de ce troisième album de QUEEN,

tout de même enregistré et sorti la même année que II, c’est dire si le groupe est inspiré et a envie d’en découdre ! Le speed Brighton rock ou le furieux Stone cold crazy mettent les choses au clair : on maîtrise à présent complètement l’alchimie hard / pop baroque, les parties heavy sont VRAIMENT heavy, on passe du rock radio-friendly (Le chouette Killer QueenNow I’m here) au délire foufou et théâtral cher à Mercury (Les deux versions de In the Lap of the GodsBring Back That Leroy Brown...) tout en proposant des compositions à la personnalité propre et unique. Et on peut apprécier une relative démocratie, même si d’abord Mercury puis May ont la part du lion, tout le monde compose, Roger Taylor chante même son Tenement Funster de son agréable voix rocailleuse. Disque d’or aux Etats-Unis en plus de bien marcher en Europe, Sheer heart attack n’annoncent que du bon à ses concepteurs qui, contrairement à ce que pourrait suggérer la pochette, ne regardent pas chacun dans une direction différente, ils fixent même le succès sans frémir..

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

james bond 007 aventure espionnage
rock critic géant vert ben hito revue
blues rock thorogood destroyers cd