Une petite contribution ?

Chroniques CD
05
Mai
2020

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Bon, ben puisque c’est comme ça, on va se faire péter un petit disque de folk de l’année,

les lecteurs privés de nouveautés étant à l’agonie devant nos récents et innombrables hommages aux temps anciens. En fait, bande de raclures, les attachés de presse nous tancent pour piler droit sur le frein et retardent les sorties de chroniques. Alors fermévog’.

Celle-là étant permise, laissez-nous vous dire que la chanson enthousiaste de cette nombreuse formation pleine de cordes nous changera de celle pour nous pendre, et les cuivres et percussions de ces imbéciles à boum-boum qui à Béziers défilent à volume et vitesse grands V, quatorze fois par heure (autant donc que la Ménard-mobile rappelant les consignes strictes dont tout le monde n’a visiblement cure, l’inutilité, ça roule mais n’amasse pas frousse…).

C’est pas vraiment qu’on soit fan de trompette ou de banjo, loin s’en faut, mais cet album au joli chant mixte, aux mélodies bien trouvées et au rythme globalement guilleret et intimiste est beau comme un séjour en couple amoureux dans une cabane en bois et inspire la quiétude, une existence sans masque et sans télé, dans un coin où la vue est belle et le tuning enfin interdit.

« Chérie, fais les valises, on rentre à »… Y !

https://theyokel.fr/

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac