Une petite contribution ?

Chroniques CD
14
Mai
2020

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

I hear the sound of the waves, in the background all my friends…

et pas trop près bien sûr, sauf s’ils ont des masques. Et encore, la paranoïa risque bien de régner, tout n’est n’est-il pas fait pour ? En tout cas, dans un climat d’anxiété générale, il n’est point besoin d’ultra brutalité ou de message haineux pour coller des pains, L A N E fait bien la main de fer dans un gant de velours, délivrant toujours plus de punk pop rock noisy rentre-dedans et terriblement mélodique / mélancolique, une sorte de bande originale d’un long trajet en bagnole sous la pluie (un trip aqua-planant ?), l’autoradio ne marche que dans la tête, il fait gris mais, bordel, on finira bien par arriver à bon port, ça c’est sûr. Et si ce n’était qu’un rêve ?

These are the pictures of a century…

So many loves est ZE tube en puissance, Voices, Homicide, Sing to the last, Black gloves, Lollipop and Candy cane des bombes de rock carré, racé et super efficace, le reste du menu des bijoux d’indie noisy pop de classe internationale (sans ne jamais chercher à prouver quoi que ce soit, pas besoin, Last generation apprend même à vivre à la vague post-rock), la palette est large, est belle ; les angevins sont plus que jamais les chantres du constat musical d’une époque qui n’en finit pas d’interroger à défaut de faire rêver, et des visuels à la production analogique, se sert d’un passé pour inventer son futur qui n’est plus qu’à un pas - nous venons de décider que le monde avait bon goût - : celui d’un succès tellement mérité.

Yep. No doubt I dig.

[Pour les kallaxophiles patentés, une version double vinyle est de sortie]

https://www.facebook.com/loveandnoiseexperiment/

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

Nordenskjöld arctique exploration sibérie livre