Chroniques cassettes
01
Aoû
1999

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Personne n’a la science infuse, chacun doit reconnaître des influences,

une règle qui ne dérange pas, au contraire, les hardos qui passent leur vie à citer d’innombrables groupes obscurs comme pour détailler une collection de timbres.

En 1987, METALLICA gratifie ses fans d’un splendide EP de reprises. Si c’est d’abord pour marquer le coup de l’arrivée dans les rangs de l’excellent Jason « Newkid » Newsted suite à la mort tragique de Cliff Burton, c’est aussi l’occase de réhabiliter quelques vieilles gloires quelque peu oubliées à l’époque.

Les anglais prédominent le Helpless de DIAMOND HEAD arrache, The Small hours (signé HOLOCAUST) ensorcelle puis lamine, The Wait (de KILLING JOKE) instille une tension, une envie de tout fracasser absolument remarquable, Crash course in brain surgery (BUDGIE) sonne très punky ce qui ne gâche rien et les seuls américains du lot, THE MISFITS, ont droit à un medley-carambolage fracassant de Last caress et Green hell mais l’Angleterre sera de retour de façon tout à fait loufoque en fin d’enregistrement.

Une cassette a priori complètement inutile mais jouissive de bout en bout, ou, comme dirait plus simplement Jaymz,

ouyéhéeuh !

P. S. : oui bon, tout ça ne vaut pas la version vinyle : METALLICA [Usa] The $5,98 EP - Garage days re-revisited 12’’ (Mercury / Phonogram - 1987)

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

sphere death metal pologne cd
jess franco érotique aventure bluray prison artus