Une petite contribution ?

Supports musicaux divers
02
Jui
2022

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

baron nichts clé usb album musique

Et si dans une autre dimension c’étaient BÉRURIER NOIR qui avaient enregistré la bande originale de Barry Lyndon ?

Avec BARON NICHTS on voyage toujours dans une sorte d’extra-monde où tout est possible, l’homme se sort d'ailleurs très bien de réaliser des clips aussi étranges que sa musique, à la fois en dehors du temps (rétro-futuriste sans sonner kitsch stuveux) et pourtant garant de la bonne utilisation d'un technologie servant régulièrement de camouflage au manque de talent. Le Baron Rien travaille peut-être du chapeau, il en sort de très beaux lapins, systématiquement émouvants, nostalgiques et faussement innocents.

Car il y a derrière ces compositions des messages sociaux, des constats terribles que l’atmosphère de rêverie ne rend pas moins urgents. Et en l’absence quasi-totale de voix humaines (instru-mentalement, l’impact est beaucoup plus profond chez nous), les notes choisies parlent bien plus que n’importe quel slogan ou refrain de bourreurs de crâne. On apprécie de plus en plus un artiste qui se distingue (n’est-ce pas le mot adéquat ?) par un univers unique, à contre-courant des modes et des tics modernistes.

Le support physique de la chose est une fois de plus très chouette, une clé USB en forme de cassette contenant mp3 et clips (un pour chaque morceau : joli boulot !)
 

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

ska kargol punk skacore interview article
zinnemann fox tueur oas gaulle film