Chroniques vinyles
04
Aoû
1999

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Sète entre chiens et chats avec pour point commun Lionel Lopez, chanteur des deux !

Face X, retour des clebs pour un troisième et dernier (?) split 7’’. La Java de la Notché est terriblement festif, son rock garage enjoué ferait taper du pied à un cadavre, un joyeux boxon abrasif qu’illustrent assez bien les dessins entourant le menu du disque (la couv’ par contre n’est pas franchement géniale, chacun ses goûts). Plus heavy, Tromblon d’adieu (prémonitoire à quel degré ?) est aussi plus rapide et plus électrique, gueulard même, un bon titre pour conclure. Dommage donc que le groupe se volatilise ensuite, enfin sous ce nom en tout cas.

Face Z comme zombie, « Mange ta viande » ok ?! Même en te déhanchant comme ce très bon morceau remuant et drôle t’y incite ! Le groupe semble très axé sur la déconne malgré l’évidente maîtrise -de ses instruments. « Le Cri du chameau », court et rapide, sonne presque psycho école CRAMPS (mettons un 33 passé en 45 hein ?). Impossible pour l’esprit égaré responsable de cette chronique de ne pas revoir l’image hilarante de Conan / Schwarzenegger collant une mornifle à un ongulé bossu contrariant : univers poreux, fous rires pour eux !

Niveau généalogie, on retrouvera Jean-Marie Pons, batteur des CHIENS VIVANTS, chez les ZYGOMAR MANDOLS.

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

french grindcore thrash death metal concert
incantation satanic death doom metal cd
fuller requin reynolds kennedy film aventure