Chroniques DVD
12
Aoû
1999

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Genre : DJ Pinhead

Scénar : pourquoi ce mystérieux galeriste vend-il cette imposante statue à ce type de passage, propriétaire d'un club un poil morbide à la mode ? Et que fout cette boîte sertie au milieu ? Et voilà que cette jeune et jolie journaliste qui se plaint du manque d'actu croustillante voit d’un coup un hôpital devenir un champ de bataille à l'arrivée d'un patient ensanglanté et harponné par des chaînes qui le pulvérisent soudain ? Son enquête sur la mort du type de l'hôpital la mène sur la trace d’une boîte cubique pendant que la statue commence à se nourrir toute seule et rend la vie à Pinhead qui va obliger son nouvel esclave à le servir…

Et de trois 1, Pinhead, qui prouve ici être un parfait animateur de soirée, est de retour et on commence enfin à découvrir la vérité au sujet de son passé. Il est encore une fois entouré de nouveaux personnages déglingués interprétés par des acteurs qui n’ont toujours pas une envergure intergalactique (même si Joey / Terry Farrell se révèle souvent une très bonne actrice) mais les effets spéciaux organiques à souhait et même vieillis sont rigolos, particulièrement pour les touches de gore comme un dépeçage en règle ou un transperçage à l’ancienne. Ce que la saga perd ici en malsain, elle le gagne en action et en suspense même si le déchaînement de violence n’a lieu qu’au bout d'une heure assez avare en boucherie et pendant laquelle on en profite - encore - pour coller des images du film précédent pour rajouter en longueur.

Ah, et puis dites, ÇA c’est de la bande originale de film d’horreur, avec entre autres du heavy metal et de l’indus - c’est même étonnant de ne pas en avoir eu avant vu la teneur maléfique de la série - dont ARMORED SAINT (vus sur scène dans le film) mais aussi MOTÖRHEAD 2, KMFDM, HOUSE OF LORDS ou TRIUMPH ! Hellraiser rejoint les Retour des morts vivants et autres Freddy (dont les cauchemars ont droit à un clin d’œil ici) dans le rayon horreur + décibels = hourra !

Bonus : bande-annonce.

1 à propos des précédents épisodes, voir Hellraiser : Le Pacte de Clive Barker (avec Andrew Robinson, Clare Higgins…) 1987 et Hellraiser II - Les Écorchés de Tony Randel (avec Clare Higgins, Ashley Laurence…) 1988.

2 dont Anthony Hickox réalisera aussi le clip du morceau titré…Hellraiser, voir https://www.youtube.com/watch?v=1M4FG1UXH5w.

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

mötley crüe hard glam rock biographie livre
death black metal allemagne cd
blood grind death metal allemagne vinyle