Une petite contribution ?

Chroniques BD
11
Mai
2017

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

[Publié à l’origine dans La Pieuvre du Midi N°49]

Amour, Passion & CX diesel :

l’intégrale est dans les rayons de tout bon libraire !

Les fans du bonhomme oublient parfois un peu vite que l’illustre Fabcaro est un dessinateur fort doué mais aussi doublé d’un scénariste du même niveau. Et parfois l’envie lui prend d’écrire pour d’autres dessinateurs, témoin cette fructueuse collaboration avec James (dessin) et BenGrrr (couleurs).

Avec un don pour les dialogues les plus navrants qui singent très habilement les séries américaines nommées là-bas « soap opera » (au pif Dallas, Dynastie, Les Feux de l’amour et toutes les horreurs du même type), Fabrice et ses acolytes nous content l’histoire d’une bande d’héritiers sans scrupules qui, au crépuscule de la vie d’un patriarche pourtant en assez bonne forme, commencent à se déchirer entre eux pour savoir qui héritera de la luxueuse CX diesel du vioque.

A coups de remarques assassines ou d’ingénieux complots, chacun essaie de dévaloriser les autres tout en montrant inconsciemment sa propre bêtise et sa méchanceté. Cette caricature mordante de la famille est de plus dotée d’un dessin et de couleurs franchement réussis et, à l’occasion de la réunification des trois volumes 1 en un seul bien maousse, les éditeurs ont décidé de choisir un splendide format à l’italienne qui change du classique format album des originaux. Tout ça nous fait la belle somme de quasiment trois cent pages de bande dessinée, c’est édité chez Fluide Glacial, y a plus qu’à.

280 pages en couleurs, 25 €

ISBN 9782352075486

1 dont on avait déjà parlé à leur sortie respective, voir Amour, passion et CX diesel de Fabcaro, James et BenGrrr (Fluide Glacial - 2011), Amour, passion et CX diesel - Saison 2 de Fabcaro, James et BenGrrr (Fluide Glacial - 2012) et Amour, passion et CX diesel - SAISON 3 DE FABCARO, JAMES ET BENGRRR (FLUIDE GLACIAL - 2012).

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac