Fanzines
08
Déc
2001

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Quand on a dit que le zine d’Erik Danielsson 1 avait fait des émules, ce n'était pas pour rigoler 2.

Témoin ce premier numéro de Bloody Vengeance où la présentation et le discours ici non plus ne laissent pas de doute, le slogan « The Chainsaw in the Norwegian forest » étant la cerise empoisonnée sur le pudding à l’arsenic. On note d'ailleurs que le chanteur de WATAIN a aussi commis le logo du fanzine.

Au sommaire des interviews de groupes dont l'intégrité à l'époque ne faisait pas de doute comme WATAIN of corpse mais aussi ATOMIZER, VULTURE LORD, VOMITOR, SHINING, NIFELHEIM, SARCOFAGO (traduction en anglais d'une vieillerie - Necrolandia zine, 1990 - en espagnol), MORTEM (du Pérou, heavy-demment !), LEVIFER, ROOT, WITCHTRAP, INFERNAL, MYSTIFIER et les russes de KORROZIA METALLA que nous ne respecterons seulement que pour leurs premiers albums puisqu’ils ont ensuite viré de bord pour faire du néonazisme leur nouvelle bannière. Qu'ils crèvent donc.

On trouve aussi le long des pages de cette très chouette publication option ciseaux / colle des photos découpées à l'arrache et noircies, des flyers, quelques dessins et beaucoup de mauvais esprit, celui que nous pratiquons toujours avec le plus grand des plaisirs.

Des articles au sujet de VON, HELLSERMON et Legion of Death Records, ainsi que des chroniques de CDs / vinyles / cassettes / fanzines compléteront la sélection. Des chroniques plutôt courtes et rentre-dedans mais, après tout, à quoi bon écrire des pages et des pages quand on trouve directement les bons mots pour donner envie à l'éventuel auditeur de claquer sa caillasses ?

48 pages A5 photocopiées en noir et blanc

1 voir Hellish massacre # 1 (Erik Danielsson - 1999 ?), Hellish massacre # 2 (Erik Danielsson - 2000 ?) et Hellish massacre # 3 (Erik Danielsson - 2001).

2 on avait mentionné dans le genre Death Execution (Richard Lagergren - 2006).

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

sheriff punk rock français montpellier vinyle