Une petite contribution ?

Chroniques de nouvelles
14
Nov
2017

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

nouvelle équateur jess franco livre

Hop hop hop, une affiche de Jess Franco en couverture ?!

Votre non-serviteur tentant de parler de cet espagnol hors-norme depuis des années, Jacques Aubergy de L’atinoir, qui nous fait l'honneur de lire notre newsletter, nous propose le livre : on fonce, bien sûr !

À propos de l'auteur, Gabriela Alemán est visiblement très reconnue en Amérique latine et on est surpris de n’apprendre son existence qu'à peine aujourd'hui (et il y en a tant d’autres sous les couvertures - le plus souvent - rouges de L’atinoir !), ceci dit, c'est le premier livre de sa confection qui sort en France. Une fois de plus, on peut saluer le travail de défricheur d'un éditeur qui mériterait bien plus d'espace sur la fenêtre littéraire française.

Car, ô joie, il s’avère que ce projet aux personnages plutôt secondaires par rapport aux ambiances dans lesquelles ils évoluent (en partant du principe que Jess Franco tournait régulièrement plusieurs films à la fois…sans nécessairement avertir les acteurs sous sa houlette ! 1) est très original et agréable à lire quand on est accro à la littérature tout-terrain bourrée de clins d'œil, de références et de couleurs typiques des pays sud-américains abordés. Certains textes sont parfois bien gratinés, courant du lysergique au gore, de l’érotisme à l'Apocalypse, la touche subtile et féminine venant acidifier le tout pour un effet plus percutant encore.

Deux récits tiennent la plus grande place : Beautiful and dangerous se déroule de 1940 à 1949 et livre le journal d'une femme forte dont l'avenir a volé en éclats et qui n'a d'autre choix que de s’en bâtir un nouveau. Ainsi, elle cueille sur son chemin des histoires bien différentes des rêves de conquête, peu importe le butin au bout, des colons qui se succèdent en Amérique du Sud. Sûrement le plus beau récit du lot qui cartographie en plus le peu que l'on sait sur l'Équateur, usine à rêves (souvent déçus) par excellence, par exemple celui de trouver « le meilleur endroit pour regarder le futur : en abandonnant les ruines de mon passé ».

L’Étrange voyage voit un scénariste confronté à un nouveau travail, le reportage sportif, mais écrit…à l'avance (!) mais contre une forte rétribution qui intrigue les rares autres personnages de son entourage. Quand il y a soudain urgence de sortir une nouvelle idée, pourquoi ne pas piquer celle d'un autre ? « Bien mal acquis ne profite jamais », ça te dit quelque chose ?!

Huit nouvelles bien plus courtes et une présentation par l'auteur complète un volume death-y-dément mucho bueno, nous recommandons chaudement !!

161 pages, 13 €
ISBN : 9782918112983

1 Tiens, au passage, il serait temps de rendre de nouveau hommage à la bible semi-définitive écrite par notre ami très cher Alain Petit, Jess Franco ou les prospérités du bis.

P. S. : dites, sinon, d’où sort le mystérieux titre L’Illusion prend le tramway ? Help !

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

pyrenean death thrash metal interview hypokras
fantôme fantastique horreur film blu-ray