Une petite contribution ?

Poésie
12
Jui
2002

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

L'alliance de deux géants : 

Coleridge le poète anglais et Doré, illustre illustrateur français au trait magique qui n'a quasiment aucun équivalent pour la représentation du divin, du surnaturel, de l'horrifique… Et merci à l'éditeur de signaler que ses nombreux graveurs y sont aussi pour beaucoup dans le rendu fantastique de ses oeuvres immortelles, par exemple ici les quarante-deux illustrations qui mettent en image un récit qui méritait au moins ça. 

Tout le monde rêve d'échapper à un mariage, c'est ce qui semble arriver inopinément à ce jeune homme quand un vieux marin à l'oeil brillant lui tombe sur le râble et lui raconte l'histoire d'un navire pris dans la tempête et jeté au coeur des glaces du Pôle Sud. Au bord de la panique, l'équipage se réjouit de l'apparition d'un albatros de bonne augure qui commence à suivre le vaisseau vers sa délivrance. Malheureusement, le vieux marin l'abat et la période d'espoir s'achève mais revient soudain comme pour obliger les marins à se parjurer, ce qu'il font puisqu'ils approuvent maintenant le geste impie du narrateur. La malédiction de l'albatros s'abat sur eux et condamne le marin à raconter son histoire encore et encore… 

Comment un texte d'une telle beauté, composé à la toute fin du XVIIIème siècle, est-il encore seulement connu que de vieilles bécasses encyclopédistes et autres profs de fac in articulo mortis ? Quand on pense aujourd'hui au quota / au choix de lectures au collège, il y a de quoi pleurer quand on n'a pas la chance d'avoir un enseignant qui décide de faire son boulot comme ceux de la génération précédente qui ont fait RÊVER leurs élèves. A moins qu'un ministre ait dézingué un volatile le jour de présentation des nouveaux programme ? Bordel mais que fait la L. P. O. ?! 

Et pour rigoler, voici le lien vers la version musicale légendaire des anglais IRON MAIDEN ici, juste pour les potes qui ont toujours détesté, c'est pour la maison : 

http://www.youtube.com/watch?v=t7zk4as9kzA  

 

© GED Ω - 12/06 2013

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac