Chroniques romans
08
Sep
2009

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Youpi ! C'est la rentrée...littéraire.

Et encore des tonnes de bouquins condamnés au pilon au profit d'un mercantilisme qui sent pas bon des pieds. Un qui ne va pas passer inaperçu, c'est le dernier Teulé. Cet homme que je révère (si, si, il y en a peu mais il y en a...) depuis ses biographies à peine romancées des maîtres VillonRimbaudVerlaine ou du fameux Montespan signe avec ce dernier ouvrage un bien sanglant brûlot en cette fin d'été, même si d'autres bouquins ont déjà été consacrés à cette histoire.


"Mangez-le si vous voulez"... On pourrait croire que le maire du petit village d'Hautefaye dans le Périgord parle d'un sanglier à peine buté, voire d'un corps du Christ distribué sur la place du village un jour de kermesse. Que nenni mes agneaux, c'est bien d'un être humain, Alain de Moneys, qui par la plus grande des conneries de populace se retrouve accusé de trahison par la foule et finira bastonné jusqu'à plus soif, ferré, rôti et becqueté. Torquemada en aurait eu le zizi tout dur. Sauf que, d'évidence, l'époque et le contexte y sont pour beaucoup. En effet en 1870, la guerre franco-prussienne fait rage, la sécheresse bousille récoltes et troupeaux, les nerfs sont à vif, les blessures du brave Alain le seront itou. Si la gradation de torture en torture, de lieu en lieu évoque classiquement ce bon vieux Jésus (vite un clou, je glisse !), la manière de narrer empreinte d'humour noir de Jean Teulé s'éloigne clairement de la moindre bible de Tante Josette. A réserver aux plus solides, ceux qui n'ont pas peur du péril gore... Ah bravo.


144 pages, 17 euros (ça par contre ça fait mal...)
ISBN: 978-2260017721

© GED Ω - 08/09 2009

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

dark punk death rock france cd
punk rock ramones new york
james bond 007 aventure espionnage