Une petite contribution ?

Théâtre
20
Nov
2008

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

La huppe réunit un jour une conférence des oiseaux

afin de convaincre ceux-ci de partir avec elle à la recherche de leur roi, pas « celui qui fait follement sa volonté dans un pays », mais bien le légendaire Simorgh. Mais elle s’agace vite devant les excuses superficielles que les oiseaux lui servent pour ne pas entreprendre le voyage : « Cousez-vous le bec. Cessez de vous dire fourmis et mendiants. Avalez vos excuses. L’amour aime les choses difficiles ». Ils partent donc. Du désert aux Sept vallées, ils feront des rencontres qui les amèneront au plus profond d’eux-mêmes après un « vol difficile, exigeant - et à la fin si obscur peut-être » (tiré de la dédicace de l’auteur).


Dans ce conte-songe initiatique, le récit adapté par le grand Jean-Claude Carrière est entrecoupé de petites histoires pour illustrer le propos, comme le poème qui l’inspira, et est livré dans sa version théâtrale comme elle fut mise en scène par Peter Brook en 1979. On trouvera aussi un rappel biographique du poète soufi perse Farid Uddin Attar (XIIème siècle), auteur du récit original, rédigé par Carrière lui-même.


105 pages, 5 €
ISBN : 9782226182920

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac