Tu payes ton coup ?

Chroniques CD
06
Mar
2019

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Comme tous les trucs en -isme,

on a toujours honni le christianisme, et toute religion d’ailleurs, ainsi que tout mouvement politique ou philosophique, on ne se laisse pas embrigader ici. Par personne. Ceci étant dit, ce n’est pas pour autant qu’on ne respecte pas ceux qui ont le courage de trouver un truc en lequel croire, un vrai miracle (argh !) en ces temps troublés. Et si d’aventure la foi permet à des musiciens de pondre de vraies petites bombes de hard, merci à leur Tout-puissant velu pesamment assis sur les nuages !


Car WYTCH HAZEL est l’exemple-type du groupe qu’on chérit ici, vise le matos : une thématique d’ambiance maîtrisée (ici le médiéval, carrément palpable dans l’orchestration et l’ambiance génerale), une musicalité proprement renversante (un WISHBONE ASH folky chevaucherait à la rencontre de THIN LIZZY et ANGEL WITCH que ça ne nous étonnerait pas plus que ça !), un chant charismatique et un sens de la composition qui embarque l’auditeur dans un univers à la fois personnel et garant des traditions (proto-)hard’n’heavy… Car ce que l’on qualifie aujourd'hui assez grossièrement de classic rock est l’essence même de Prelude, et l’inestimable ère musicale 1968-1978 avec, même si l’avant et le plus tard ont forcément compté.

Le disque est accompagné d’un livret quatre pages contenant les paroles et son boîtier est tendrement enlacé par un fourreau proprement inutile, comme tous les autres. On aurait préféré plus de pages dans le livret. Musicalement un régal, du début jusqu’à la fin.     

https://wytchhazel.bandcamp.com/album/prelude

 

Les mots-clés :

×
Ne manquez plus une seule chronique !
Pas de harcèlement ici, c'est un mail chaque lundi avec la quinzaine de liens de la semaine précédente à découvrir, c'est pratique.
Sans oublier que des concours donneront lieu chaque semaine à gagner des bouquins et des invit', strictement réservés aux inscrits et pas aux autres, forcément.
Ged-set power !
×

Page Facebook Nawakulture

Ne partez pas sans avoir "aimé la page", retrouvez tous les articles, vidéos et reportages sur votre mur. Soutenez Nawakulture en vous abonnant à la page Facebook et en partageant les chroniques.