Tu payes ton coup ?

Documentaire
07
Fév
2017

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

On savait bien que des suites allaient poindre dans le sillage du premier volume 1

et c'est donc reparti pour un tour au pays des nanars les plus croustillants, classés comme il se doit dans des catégories aux titres évocateurs : Le Futur a mal vieilli (pour les films d'anticipation), Politique fiction (pour les films engagés ou militants), La Virilité mise à nu (du muscle et beaucoup moins de cervelle), Enfances souillées (les films pour faire souffrir les enfants sous des couverts innocents), Les Mélodies du bonheur (aaaargh les comédies musicales !!!) et C'est pour rire (les comédies pourraves).

Comme dans le précédent volume, les chroniqueurs du site bien connu s'en donnent à cœur-joie pour nous faire connaaître des films pas forcément faciles à dénicher avec un ton drôlatique plaisant et une mise en plage toujours aussi bien foutue, bien qu'on y verrait bien, encore, bien plus de texte à lire ici et là.

Toujours est-il que ce volume, emballé comme l'autre dans coffret façon VHS, a une gueule pas croyable, représente un petit moment de lecture très agréable et on ne peut s'enpêcher d'ajouter en visionnaire un « à suivre » obligatoire.  

271 pages illustrées en couleurs
ISBN : 9791033500087

1 voir  Nanarland - Le Livre des mauvais films sympathiques - Épisode 1 (Label 619 - 2016)

 

 

Les mots-clés :

×
Ne manquez plus une seule chronique !
Pas de harcèlement ici, c'est un mail chaque lundi avec la quinzaine de liens de la semaine précédente à découvrir, c'est pratique.
Sans oublier que des concours donneront lieu chaque semaine à gagner des bouquins et des invit', strictement réservés aux inscrits et pas aux autres, forcément.
Ged-set power !
×

Page Facebook Nawakulture

Ne partez pas sans avoir "aimé la page", retrouvez tous les articles, vidéos et reportages sur votre mur. Soutenez Nawakulture en vous abonnant à la page Facebook et en partageant les chroniques.