Une petite contribution ?

Chroniques concerts
23
Déc
2020

Est-il encore possible de décevoir plus que d'habitude notre entier entourage ?

Bien sûr : nous n'avons cure de Nouillël, nous sommes plus du genre Pâques. Pâques, qui via pati / pathos (souffrance) donne naissance au mot passion, un mot qui évoque aussi l'espoir d'un soutien, d'une célébration, d'une renaissance. Et on pense ici à nos copains Marc et Pierre Boussaguet, deux fous qui se lancèrent en 2010 dans une des plus formidables aventures rock'n'roll dans lesquelles nous nous soyons un jour retrouvé.

Ces hommes ainsi que tout un tas de copains ont décidé de monter en plein milieu du Larzac un festival tout entier consacré à leur amour pour le rock à tendance hard mais aussi blues, l'Histoire avait aussi sa place puisque c'était l'occasion d'une rencontre templière avec armures, épées et tout, dans un domaine merveilleux où sur le parking la nuit on croisait (ha!) de gentilles petites bêtes de la famille de Bambi... Un territoire austère aussi quand il offrait ses bons trente degrés au crâne toute la journée pour nous faire cailler la nuit avec moitié moins. Mais It's long way to the top, rien ne peut faire peur à un fan de rock !

Imaginez un peu le space rock de HAWKWIND enfin en terres franques, WISHBONE ASH, le groupe TASTE, première formation du mythique Rory Gallagher, les frangins Bouchard du BLUE ÖYSTER CULT et le génial bassiste d'ALICE COOPER Dennis Dunaway, la formation de John Coghland revisitant les débuts de la légende STATUS QUO... Imaginez à chaque début de concert les frissons et la petite larme au coin des yeux !

On revient au mot passion car le public ne suivit pas cet élan de générosité de l'équipe et ne permit pas au festival d'être un succès. Alors s'il reste une cicatrice, c'est celle d'avoir pu croire qu'être ensemble devant des rêves de jeunesse pouvait donner envie à tous de grossir la cohorte. Acta non verba, nous avions pour notre part fait ce qu'il fallait, beaucoup ne s'étaient contentés que de palabrer.

N'empêche, nous retenterions le coup, fût-il de grâce !

P. S. : un reportage d'époque est en ligne : HAWKWIND [Uk] + WISHBONE ASH [Uk] + BLUE COUPE [Usa] + FURIOUS WATTS [Usa] + TORNALS [Fra] + JOHN COGHLAN’S QUO [Uk] + TASTE [Irl] + MARLEEN [Fra] + WASH MASH [Fra] à La Couvertoirade, Rock Knights les 21 et 22/08/10.

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac