Une petite contribution ?

Chroniques CD
01
Aoû
1999

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

heavy speed metal hard français

Le groupe KILLERS et Alain de Brennus devraient être décorés pour service rendu à...moi !

Nom de dieu le 33 tours de cette Mise aux poings doit être un des responsables de la tragique disparition de la courroie de ma platine. Cette réédition arrive à point nommé car cet album est un concentré d’énergie : dès le début le furieux Rockstar limite, un méchant speed du genre locomotive à pleine vitesse ne laisse pas grand monde debout. Quand on sait que seul Bruno reste dans le groupe puisqu’après l’album précédent 1 tous les autres musiciens se sont tirés, on se dit que le bonhomme a du mérite. Il réussit donc à trouver une brochette de bons musiciens ainsi qu’un chanteur (Serge Pujos) qui hurle avec ses tripes les textes qu’il signe lui-même (Bruno), tant qu’à y être. Les classiques s’enchaînent (Show businessLoin de nous tousDanger de vie etc etc.) et décidément il n’y a rien à jeter ici. Un de mes albums de chevet.

 

1 afin de lire plein d’autres chroniques sur le groupe, clique juste sur son nom en rouge.

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac