Chroniques CD
22
Nov
2010

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

airbourne hard rock cd australie

[Publié à l’origine sur Dead Fucking Church M’Aaagh # 9]

Combien de fois les médias ont-ils annoncé l'avènement d'un nouvel AC/DC ? Et combien de prétextes fallacieux ont-ils été étalés pour faire gober une information tenant plus souvent de la prophétie capillo-tractée que de la pure vérité ? Si une fois de plus AC/DC reste intouchable, on n'est cependant pas loin d'un successeur désigné avec AIRBOURNE. Mais avec tout le respect que cela comporte, tout le talent que cela induit. Nombre d'australopithèques du genre casse-bonbecs ayant souvent tendance à penser que jouer du ASSDEATH relève de la plaisanterie de récréation. Il y en a tellement plus que cela que toute conversation supplémentaire est absconse. A mi chemin entre l'époque Bon Scott, grivoise et groovy, et le début de l'ère des débuts avec Brian Jonhson – lire un hard rock de bûcherons aux rythmiques inoxydables – AIRBOURNE prend la première place dans la course même si malgré tout une forte personnalité se dégage de ces morceaux. Plus baston que le gang Young, le groupe des frangins O'Keeffe n'a pas fait semblant d'écouter ROSE TATOO et MOTÖRHEAD et pimente donc la sauce à grand coups de pompe dans le fion d'un rock'n'roll  si propre qu'on s'y verrait presque dedans, le tout enrobé avec un sens de la mélodie proprement échevelant et un rythme à casser tous les sabots de boucs du monde à force de les taper contre le sol comme des frappadingues.  Une bande de blousons noirs que j'vous dit. Yep le son caractéristique de la guitare entretient la confusion, pour le reste, quel terrible album ! Car même si les fans d'AC/DC peuvent se satisfaire des derniers albums du groupe ma foi bien foutus,  on a affaire ici à un groupe qui grandit à vitesse grand V, quitte à rattraper le désormais fameux Rock'n'roll train. Gare au prochain LP qui se devra d'être un classique, AIRBOURNE étant attendu au tournant quoi qu'il arrive.      

www.airbournerock.com

autre chronique ici : AIRBOURNE [Aus] No guts. No glory. (Roadrunner Recs) 2010

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

cleef spencer stegani western spaghetti
belarus black thrash metal cassette tape demo