Chroniques CD
22
Nov
2012

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

[Publié à l’origine sur Dead Fucking Church M’Aaagh # X]


Cinq après Visqueen 1, voici enfin venir le septième album de l’emblématique trio new-yorkais UNSANE 2. Comme toujours, le sang, celui qui dégouline de cette main en couverture, qui suinte de blessures qui ne se refermeront jamais, mais aussi celui qui fait vivre le groupe, qui circule à grande vitesse pour irriguer trois types atypiques (ouaip) qui cherchent la petite bête pour mieux l’écrabouiller, au moyen de titres courts en un seul mot, une volée de caillasses en pleine poire sous forme de mélodies torturées, malaxées et serpentines, cadrées  de rythmes lourds mais agiles, groovy et souvent désespérés (« Look at the shit we’re in » hurle Chris Spencer sur le poignant Decay). Et s’il est vrai qu’on ne constatera aucune évolution, on louera UNSANE pour continuer à faire ce qu’il fait de mieux : du UNSANE. Et même quand il fait dans la reprise (ici c’est le Ha ha ha de FLIPPER qui est passé à la moulinette), UNSANE reste UNSANE ! Impossible ici de dire du mal de ce groupe fabuleux et inimitable qui de toute façon ne prend sa terrible envergure que sur une scène 3 qu’il incendie dès la première seconde, total fucking support, et puis c’est tout.

1 voir UNSANE [Usa] Visqueen (Ipecac Recs - 2007).

2 on a une poignée de chroniques à te faire lire : UNSANE [Usa] Scattered, smothered & covered (Rebel Rec / SPV - 1995), UNSANE [Usa] Occupational hazard (Rebel Rec / Lockjaws Recs - 1998), UNSANE [Usa] Blood run (Relapse Recs - 2005).

3 voir UNSANE [Usa] + IZZY CRASH [Fra] à Montpellier, Rockstore le 23/06/11.

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

queen mercury livre biographie rock
bluray poliziesco polar tomas milian
wacken live heavy metal hard rock cd