Une petite contribution ?

Chroniques DVD
16
Jan
2023

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

arsène lupin becker lamoureux leblanc

Genre : premier Lupin d’après-guerre !

Scénar : un homme arrivé à bord d'une voiture avec deux complices s’introduit dans un bal de la haute société. L'homme séduisant et sûr de lui n'hésite pas une seconde à inviter avec un accent italien une blonde germanique pour une valse que beaucoup lui envient. Il y a du beau monde chez le président du conseil pour cette soirée mais pas seulement, l’homme possède en effet trois tableaux de maîtres pour lesquels il n'a pas hésité à arnaquer ses anciens propriétaires, belle mentalité typiquement politicienne. La présence du préfet de police sur les lieux n’empêchera non seulement pas le fougueux danseur de bécoter la présidente mais encore moins le vol des tableaux qui a lieu lorsque soudain la loupiote à gaz est coupée ! Quand la lumière revient, seul le faux tableau sur les trois reste accroché à son clou… Le président du conseil fait offrir une récompense mais celui que l’on connait désormais sous le nom d’Arsène Lupin a déjà d'autres projets, certains bijoutiers devraient se méfier vivement des rendez-vous innocents que l'on leur donne dans les hôtels ! Mais son charme fait reconnaître Lupin plusieurs fois par des femmes, assistera-t-on alors à la fin du génial voleur ?

Coproduction franco-italienne et adaptation façon Albert Simonin de Maurice Leblanc, Les Aventures d'Arsène Lupin met un coup de jeune au personnage, Robert Lamoureux tient plutôt bien son rôle et a fière allure quand il entre dans les différentes personnalités qui lui permettent de passer entre les mailles pourtant étroites du filet. À bord de belles voitures d'époque, l'homme s'arrange toujours pour que tout le monde ignore sa véritable identité, quand ce n'est pas carrément son visage, et son intelligence lui permet d'embobiner son monde comme personne. Mais si l'humanité a pu donner naissance à un tel génie méprisant les lois, elle a pu tout aussi bien faire de même avec un défenseur de l'ordre, même blonde elle n'en sera que plus redoutable, à malin, malin et demie redira le proverbe. Le film est axé sur trois histoires mais n'en raconte vraiment que deux, la troisième concluant le tout, et ça sans les inconvénients du film à sketches, ici la transition est douce et sans agaçante coupure ! Malgré des raccourcis et des astuces afin de faire des économies, on a droit ici à un très chouette film dont death-y-dément Robert Lamoureux n'est pas le moindre des avantages.

Les mots-clés :

Vous aimerez sûrement...

Quelques chroniques en vrac

heavy metal iron maiden cd
gliz fusion rock pop psyché cd france
mexique usa death thrash metal
french grindcore grindnoise cd
annabelle conjuring fantastique horreur film