Une petite contribution ?

Chroniques CD
26
Mar
2015

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

À l’écoute, c’est bien aux Etats-Unis qui nous situerions SACRAL RAGE

tant le « power metal » de là-bas semble avoir violemment marqué ces grecs. Foin de spéculations, ce premier album (précédé du EP Deadly bits of iron fragments sorti deux ans auparavant) présente à l’auditeur un heavy metal puissant et carré, virtuose dans l’exécution (wow ces grattes, c’te rythmique, ces vocaux très, très haut perchés !), parfois à cheval entre speed, thrash et prog' comme avant eux un certain WATCHTOWER.

Si l’on ajoute des parties sombres que ne renierait pas un MERCYFUL FATE, un attrait pour la science-fiction héritée d’IRON MAIDEN (la couv’, non ?) et VOIVOD, on obtient la recette quasi-complète d'un album à la fois headbangable à souhait et muni d’un son massif qui garantira à chaque écoute - au volume raisonnable de 11 - un nettoyage des poches de résistance de soupe audio dans le quartier.

Let’s Waltz in Madness muthas !!

https://sacralrage.bandcamp.com/album/illusions-in-infinite-void-2

 

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac