Une petite contribution ?

Chroniques CD
25
Jui
2020

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Ceux qui ont aimé le précédent album des NAUFRAGÉS 1 vont forcément aimer celui-ci

qui comme déjà dit pour Vent d'ouest (2018) s’approche lui aussi, sans toutefois se répéter, du parfait cocktail de ce qui fait la recette du groupe depuis son retour en 2013, c’est-à-dire un mescladis énergique où s’apostrophent gaiement dans une ambiance de voyage transocéanique musiques celto-bretonnes, rock alternatif, chanson française et troubadours de balèti, on découvre aussi des notes orientales (L’Esprit de l’Ours), des aspirations rhythm’n’soul cuivrées (On se lâche) ou des réminiscences rock’n’roll antique (Tribu des libres danseurs, Irrémédiable) voire ska / steady (Rêve errance).

Les compositions de Spi sont en effet des plus variées et le fin fil rouge maritime toujours intact, les refrains s’incrustent rapido dans les cervelles, voilà qui promet encore des soirées endiablées aux nombreux fans de ces malins au long cours, Accrochés à [leurs] rêves comme des berniques, Actionnaires de l’amour…à moins que…ce…titre d’album… Le Grand départ…ou destinée à jamais mouvante ?

Réponses dans le prochain numéro d’Akhatizine (#2, début septembre), patience, L’étonnement vaut bien tous les détours !

Avis des montpelliérains :

Naufragés des cités dérisoires,
Baroudeurs des trottoirs sans espoir,
Rockers à bout de nerf ou évolutionnaires
Rejoins notre équipage !

1 afin de lire plein d’autres chroniques sur les groupes cités, clique juste sur leur nom en rouge.

www.lesnaufrages.fr / https://www.facebook.com/les.naufs/

(PRÉ) Commande directe de ce chouette digipak : https://urlz.fr/cCaK

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac