Chroniques vinyles
16
Aoû
1999

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

marduk black metal suède vinyle

[Publié à l’origine dans Dead Fucking Church M'Aaagh X]

Osmose continue tranquillement (et opportunément) de rééditer tout son back-catalogue.

Voici donc le tour de ce troisième album des suédois de MARDUK. Un pressage en vert sombre existe également, en plus petite quantité, forcément. Et tant qu'à y être, le CD ressort aussi. Pour le reste, Opus nocturne est un très méchant assaut de black metal brutal et néanmoins mélodique, le deuxième avec Joachim Av Graf (d'abord batteur du groupe sur le premier album mais aussi sur le second) au chant. L'arrivée de la machine à tuer Fredrik Andersson à la batterie laisse le champ libre à B-War (basse) et Morgan Hakansson (guitare) pour partir là où ils veulent, avec une telle puissance de feu (parfois bien longiligne quand même) on ne risque pas de se perdre !

Un album que l’on avait oublié et qui n’est finalement pas si oubliable que ça, et même carrément intéressant car pas encore trop bourrin de blast-beats incessants et suffisamment sombre pour marquer les esprits, en particulier grâce à cette basse conquérante.

P. S. : autres disques de MARDUK sur Nawakulture : Live in Germania, Nightwing, Panzer division Marduk, Obedience, Infernal eternal, Infernal eternal 12'', La Grande danse macabre.

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

lame indie pop rock nantes cd