Une petite contribution ?

Chroniques cinema
03
Avr
2009

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Genre : un rêve bleu...

Scénar : quand son frère meurt, Jake Sully hérite grâce à son ADN de sa place au sein d’une mission sur la planète Pandora. En prenant place dans un corps de synthèse, seule solution pour les humains de survivre là-bas, Jake - lourdement handicapé dans la "vraie" vie - redécouvre l’usage de ses jambes et rencontre la belle Neytiri alors que le but des hommes sur la planète s’éloigne de plus en plus du pacifisme...

Pour ne pas perdre mon temps et celui des lecteurs qui pourront sans problème trouver des dizaines de compte-rendus sur ce film sur n’importe quel journal / site / boule de cristal attendu que le film vient de dépasser le milliard de dollars de bénéfices encore plus vite que le mirifique Titanic du même réalisateur, je me contenterai de lister les plus et les moins flagrants de cette super-méga-grave production from Oliwoud.

Les plus :

- ohlala les décors, la mise en images dans la partie animation est tout simplement magnifique, rappelant les univers classicos des jeux vidéo fantastiques / heroïc-fantasy des lunatiques de la famille Henri / Phil 
- 2h45 de folie qui passent plus vite que dix minutes d’un film français avec Audrey Tautou 
- ce film ravira tous les publics même si certains Théo voudront savoir le fond du fond pour ne pas perdre le fil, du nain au grabataire tout le monde est content sans que cela soit imposé par le gouvernement du gretit hongrois (hongretit ?)

Les moins :

- manichéisme à deux sous si cher aux Amerloques et romantisme plastique (on est quand même loin de l’affreuse série Twilight ( DVD : Twilight de Catherine Hardwicke (avec Robert Pattison, Kristen Stewart...) 2009 et CINOCHE : Twilight 2 : Tentation de Chris Weitz (avec Kristen Stewart, Robert Pattinson...) 2009 ) 
- la musique de James Horner est stéréotypée à l’extrême, dommage hein ?

Conclusion : faites ce que vous voulez gnark gnark !

© GED Ω - 08/01 2010

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

rockabilly rock'n'roll vinyle irish female voice
luciano ercoli giallo film Dagmar Lassander
ska punk rock occitan concert sète