Une petite contribution ?

Chroniques DVD
31
Aoû
1999

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Genre: comédie à suspense

 

ScénarEd, excellent jouer de poker, récupère la cotisation pour participer à une énorme partie de cartes dont l'enjeu de cent mille livres lui semble acquis. Ses amis ont tapé dans leurs cagnottes pour lui permettre l'inscription à la table. Sauf que la partie, truquée, tourne à son désavantage et c'est maintenant lui, ainsi que ses infortunés amis, qui doivent des tonnes de fric au caïd (impitoyable) du coin. Acculés, ils imaginent diverses arnaques pour tenter de rendre l'argent en temps et en heure - ils ont sept jours - puis se rabattent sur la subtilisation d'une grande quantité de marijuana à des branques locaux pour se refaire. Mais ils ne sont pas seuls sur le coup...   

La géniale scène introductive où figure Jason Statham en camelot véreux à l'accent street typique de Londres et au vocabulaire plus qu'imagé donne le ton du film. La présentation tarentinesque des personnages, une galerie proprement impayable au vu des Harry la HacheBarry le Baptiste (le Luca Brasi de Harry...), Nick le Grec ou encore Chris et Little Chris, accompagnée d'une bande originale bien rock'n'roll du punk au rock steady en passant par la soul music, tout présage d'un excellent moment de cinéma.

Si l'influence de l'omniprésent Tarentino se fait souvent sentir, on notera que la partie de cartes n'est pas sans rappeler le Kid de Cincinatti de Norman Jewison avec Steve McQueenRitchie reste néanmoins créatif et multiplie les effets de caméra inventifs et vivants comme quand Ed perd la partie, la fébrilité est représentée par des dédoublements d'images impressionnants et réussis.

On n'en dira pas autant d'une partie ratée de la déco puisque la beuh en plantations de plastique est un élément risible mais supposons que l'utilisation de cannabis doit être interdite à l'écran alors qu'alcool et cigarettes pleuvent en permanence (sic). 

Un final en sirtaki trash (sirtrashy ?) top classe, comme si Morricone était parti en sucette au pays des feuilles de vigne farcies, met fin à une comédie à suspense aux personnages plus fêlés les uns que les autres, le côté comique de tous ces bras cassés d'ailleurs ne doit pas faire oublier un effort fait sur la crédibilité du scénario et des rôles, tous basés sur la réalité de la rue.

En bonus tout pourri sur ce DVD huit minutes d'interviews de pratiquement tout le staff et une bande annonce, maigre butin pour ce film génial.   

 

© GED Ω - 27/08 2012

 

Comment ça, tu aimes Guy Ritchie ?! Agad' là : Sherlock Holmes de Guy Ritchie (avec Robert Downey Jr, Jude Law...) 2009 et là : Sherlock Holmes 2 : jeu d'ombres de Guy Ritchie (avec Robert Downey Jr, Jude Law...) 2011

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

mc5 hard punk rock michigan cd
sergio martino giallo dvd