Chroniques DVD
01
Jan
1999

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Genre : drame

Scénar : les vieux bonhommes salivent devant les danseuses du théâtre du Jardin du plaisir, tout particulièrement devant la belle Patsy. Jill aimerait bien entrer dans la troupe mais elle se fait chiper sa lettre d'introduction et son argent par des voleurs alors qu'elle se rend chez monsieur Hamilton, gérant de la troupe. Patsy se propose gentiment de l’héberger et de l'aider : elle l’amène auprès d'Hamilton et, alors qu'elle n'a jamais été danseuse pro, Jill parvient à le convaincre. Puis vient le succès, un prince russe vient même féliciter Jill, lui fait tourner la tête et oublier Hugh, son fiancé. Patsy en est fort triste et quand elle a besoin d’un retour d’ascenseur sur le chemin de l’amour, Jill fait la sourde oreille… C'est du propre !

Puisque Number 13 / Mrs. Peabody (1922) et Always tell your wife (1923) sont aujourd’hui pratiquement tous deux invisibles, voici le premier vrai long-métrage de maître Hitchcock tourné dans sa plus grande partie à Munich. Il met en scène, adaptation d’un roman de Oliver Sandys, deux charmantes garçonnes aux cheveux courts typiques des années 1920 qui vont illustrer l’adage selon lequel les gens changent quand l'argent pourrit tout et tous, mais aussi que bien mal acquis ne profite jamais, paraît-il en tout cas. Hitchcock filme déjà les femmes à merveille et laisse deviner avec ce travail une bonne partie de ces tics à venir 1.

Si les bons sentiments certes prédominent dans cette romance à tendance dramatique, le réalisateur a pensé à des contrepoids savoureux : le « personnage » du chien est la caution comique en ne faisant que des bêtises, par exemple en léchant les pieds de la fille à genoux pour prier, le couple bien rond des logeurs est beau comme tout malgré chez eux aussi une facilité à provoquer les gags, mais la scène de la noyade témoigne de la noirceur de certains personnages à venir tandis que le fantôme apporte lui une dose de fantastique, documentant surtout le délire d’un alcoolique en plein delirium.

Beau et prometteur à la fois, chouette !

1 on a abordé de nombreux films du Maître, clique sur son nom quand il est en rouge !

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

tulaviok french punk livre biographie rock
dallamano giallo thriller film drogue