Une petite contribution ?

Chroniques BD
21
Jan
1999

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Le diptyque fait place au diptyque !

Après la saga autour de la Licorne 1, place à celle de Rascar Capac et ses sujets !

A l’instar de l’équipe qui découvrit la tombe de Toutânkhamon en son temps, celle qui exhuma entre autres la momie de l’Inca Rascar Capac semble poursuivie par une malédiction. Les participants à l’expédition tombent comme des mouches : un après l’autre, ils plongent dans un mystérieux coma. Mais Tintin ne tarde pas à faire le lien entre ces évènements tragiques et la présence de petits éclats de cristal sur les lieux. C’est alors que les évènements s’emballent, un de ses amis proches est soudain enlevé. Le reporter risquera tout pour le retrouver.

Commencée pendant l’Occupation (période jamais suggérée dans un récit hors du temps ou presque) mais sorti en album bien après la Libération, Les 7 boules de cristal occasionne des retrouvailles avec le général Alcazar 2, la Castafiore 3 (dont le chant terrible fait penser à Haddock « à ce cyclone qui s’est un jour abattu sur [son] bateau »). Débaroule aussi un festival de gaffes d’un Haddock omniprésent et presque sobre mais à qui l’arrivisme ne réussit pas, mais aussi des Dupondt, catastrophiques comme il se doit et de Tournesol, dans la lune bien avant l’heure de l’Objectif. Milou n’est pas en reste : même s’il ne parle plus, il est autant capable de faire les pires bêtises que de prouver un instinct exceptionnel.

Aventure et fantastique (cette momie semblant si vivante et maléfique marque les esprits quand on la découvre en primaire !) font bon ménage dans ce très bon premier volume, le rythme est rapide, le mouvement fluide, le filigrane sombre et efficacement contrebalancé par des gags souvent bien employés, pour ne pas dire hilarants (Haddock lâché avec un masque géant de vache dans les coulisses bordéliques du music-hall par exemple, les incessantes confusions des faux-jumeaux, voire la cascade de Nestor entre chien et chat) et tout ça met bien sûr en appétit quant à la séquelle, intitulée Le Temple du soleil. À suivre !

62 pages en couleurs
ISBN : 9782203006454

1 voir Le Secret de la Licorne de Hergé (Casterman - 1943 Réédition 2007) et Le Trésor de Rackham le Rouge de Hergé (Casterman - 1944 Réédition 2007).

2 voir L’Oreille cassée de Hergé (Casterman - 1937 Réédition 2007).

3 voir Le Sceptre d’Ottokar de Hergé (Casterman - 1939 Réédition 2007).

P. S. : on est hyper grave fan de Tintin ici, clique donc sur le mot-clé correspondant, t'auras de quoi lire ! 

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

festival metal death black
french brutal death metal CD